NOUVELLES
21/08/2015 12:21 EDT | Actualisé 21/08/2016 01:12 EDT

Ban Ki-moon se rendra au Nigeria pour commémorer une attaque meurtrière contre l'ONU

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon est attendu au Nigeria pour participer à une commémoration de l'attaque du groupe islamiste Boko Haram contre le siège de l'ONU à Abuja en 2011, qui avait fait 21 morts, a annoncé le gouvernement nigérian vendredi.

Ban Ki-moon doit arriver dans la capitale Abuja dimanche, où il doit également s'entretenir avec le président Muhammadu Buhari, au pouvoir depuis le 29 mai. Il doit également déposer une gerbe pour commémorer le quatrième anniversaire de l'attaque contre le siège de l'ONU à Abuja.

Un attentat suicide contre le siège des Nations unies à Abuja, où travaillent environ 400 employés, a fait 21 morts et des dizaines de blessés le 26 août 2011. L'attaque avait été revendiquée par Boko Haram.

Au cours de sa visite de 48 heures, le secrétaire général de l'ONU doit également dîner avec des grands industriels et les gouverneurs des Etats du Nigeria, selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères nigérian.

Il s'agit de la deuxième visite de Ban Ki-moon au Nigeria depuis sa prise de fonctions en 2007.

Selon des sources non confirmées, le secrétaire général de l'ONU devrait également rencontrer des membres de la campagne "Bring Back Our Girls" ("Rendez-nous nos filles"). Le 14 avril 2014, Boko Haram attaquait une école de Chibok dans le nord-est du Nigeria et enlevait environ 276 jeunes filles.

Boko Haram a revendiqué le rapt des lycéennes, qu'il veut "vendre" comme "esclaves" et "marier" de force. 57 jeunes filles ont réussi à s'enfuir, mais 219 sont toujours portées disparues.

Ce rapt avait provoqué une vive émotion dans le monde.

ft/fra/sba