NOUVELLES
20/08/2015 10:30 EDT | Actualisé 20/08/2016 01:12 EDT

Transfert - Angleterre: Chelsea coiffe la concurrence pour s'offrir Pedro

Chelsea a doublé la concurrence, notamment Manchester United, et déboursé 30 millions d'euros pour s'offrir jeudi un renfort offensif de choix avec l'international espagnol de 28 ans Pedro, barré à Barcelone par l'infernal trio Messi-Neymar-Suarez mais souvent décisif.

"Le FC Barcelone et Chelsea sont parvenus à un accord pour le transfert de Pedro Rodriguez pour 30 millions d'euros, dont trois millions d'euros de part variable en fonction du rendement", a fait savoir le Barça dans un communiqué.

Pour Chelsea, c'est un gros coup à plusieurs titres: d'abord, avoir coiffé Manchester United, courtisan de longue date de l'Espagnol, permet de faire un peu oublier la déculottée administrée le week-end dernier par un autre rival pour le titre de Premier League, Manchester City (0-3).

Cette signature prestigieuse relègue aussi - peut-être temporairement - au second plan l'affaire Eva Carneiro, du nom du médecin de Chelsea, écartée sans ménagement par José Mourinho après la première journée de Championnat. Une décision qui a valu au "Special One" d'être très critiqué en Angleterre.

Enfin, l'arrivée de Pedro va renforcer le secteur offensif de Chelsea, qui en a bien besoin après avoir troqué Didier Drogba pour Radamel Falcao lors de l'intersaison, et qui dépend parfois trop du niveau de forme de son leader technique Eden Hazard.

- Impressionnant palmarès -

D'autant que l'Espagnol n'est pas n'importe qui. S'il cirait le banc du Barça, c'est parce qu'il avait devant lui un trio sud-américain de choix, le Brésilien Neymar, l'Uruguayen Luis Suarez et l'Argentin Lionel Messi.

Champion du monde 2010, champion d'Europe 2012, triple vainqueur de la Ligue des Champions (2009, 2011, 2015), l'Espagnol né aux îles Canaries jouit d'un palmarès aussi garni de cinq titres de champion d'Espagne.

Mais au delà des titres, ce pur produit de la formation barcelonaise est aussi une redoutable machine à buts (99 buts en 321 matches avec le Barça) et notamment, ce qui ne gâte rien, dans les moments importants.

C'est en effet en véritable sauveur que Pedro va quitter la Catalogne: c'est lui qui a offert à son club la Supercoupe d'Europe en marquant en prolongation pour permettre aux Blaugranas de vaincre enfin le FC Séville (5-4 a.p.).

En sept saisons professionnelles avec le Barça, l'Espagnol aura aussi eu le temps de devenir le premier joueur à marquer dans six compétitions - Championnat, Coupe et Supercoupe d'Espagne, Ligue des champions, Supercoupe d'Europe, Mondial des clubs, toutes remportées - au cours d'une même année (2009), de pousser Thierry Henry sur le banc (en 2010) et de voir un temps sa clause libératoire fixée à 150 millions d'euros (en 2011).

A Chelsea, il retrouvera un autre ancien de Barcelone, son compatriote Cesc Fabregas. Jeudi, quelques heures seulement après l'annonce de sa signature, le club anglais présentait ainsi des photos des deux hommes en pleine discussion... Et déjà à l'entraînement.

De quoi imaginer Jose Mourinho titulariser sa nouvelle recrue dès dimanche à West Bromwich pour la 3e journée de Premier League? Car Pedro a démontré qu'il était affûté, et le Portugais n'aurait quand même pas le vice d'attendre de rencontrer Manchester United (le 28 décembre) pour le faire jouer...

jed-cda/ybl/cyb