NOUVELLES
20/08/2015 10:25 EDT | Actualisé 20/08/2016 01:12 EDT

Seulement quatre pays luttent contre la corruption par les entreprises

BERLIN — Seulement quatre des 41 pays qui ont signé un accord de lutte à la corruption il y a 16 ans enquêtent et poursuivent activement les entreprises qui soudoient des dirigeants étrangers pour obtenir des contrats, éviter de payer des impôts ou contourner les lois locales, a prévenu jeudi un organisme anticorruption.

Transparency International — qui mesure chaque année le respect de la convention anticorruption de l'OCDE — a révélé jeudi que l'Allemagne, la Suisse, le Royaume-Uni et les États-Unis sont les quatre seuls pays qui s'attaquent activement à faire respecter activement cet accord.

Six pays — le Canada, l'Italie, l'Australie, l'Autriche, la Norvège et la Finlande — s'y intéressent modérément, neuf autres de manière limitée et les 20 derniers ne font rien ou presque rien. La performance de deux pays n'a pu être mesurée.

On retrouve dans la pire catégorie six membres du G20: l'Argentine, le Japon, la Russie, le Mexique, le Brésil et la Turquie.

The Associated Press