POLITIQUE
20/08/2015 12:25 EDT | Actualisé 20/08/2015 12:29 EDT

Coderre veut moderniser le taxi, en faire une signature de la ville

Shutterstock / Brandon Bourdages

Dans son plan d'action sur la politique du taxi 2015-2017 dévoilée ce matin par le maire Denis Coderre, la Ville de Montréal veut améliorer la qualité du service des taxis et mettre les chauffeurs d'UberX au pas.

Le plan d'action prévoit l'« intensification de la lutte contre le transport illégal », une référence à peine voilée au service d'Uber X, de l'entreprise américaine Uber, que le maire Coderre a déjà qualifié d'illégal.

« Je n'ai aucun problème à ce qu'il y ait de la compétition et un marché à Montréal », a nuancé M. Coderre. Se disant en faveur de la technologie et de la concurrence, le maire de Montréal a livré un plaidoyer en faveur de l'équité dans l'industrie du transport.

« [...] à Montréal comme partout dans le monde, on a besoin d'encadrement où tout le monde travaille sur le même pied. »

— Denis Coderre

« Ça ne veut pas dire qu'on doit nécessairement s'ajuster à un [acteur de l'industrie], poursuit-il. Ça ne veut pas dire non plus qu'on doit arriver Gros-Jean comme devant et dire que ce qui se faisait avant n'est pas bon et vous allez faire comme je veux. On doit travailler ensemble pour créer un environnement propice. »

À lire aussi :

Dans la rubrique de l'amélioration de la qualité et la sécurité du service le maire Coderre imposera aux chauffeurs de taxi :

  • Un code vestimentaire;
  • Un taximètre directement relié à Revenu Québec;
  • Une caméra de surveillance dans chaque véhicule;
  • Le paiement électronique obligatoire
  • Un ordinateur de bord

La présence d'une caméra assurera la sécurité des clients et des chauffeurs, selon le maire Coderre, qui lance un appel d'offres international pour munir les véhicules d'un tel dispositif.

Les ordinateurs de bord permettront de géolocaliser les taxis en plus d'être muni d'un bouton d'urgence pour alerter la police en cas de besoin.

Le maire Coderre annonce également un programme d'évaluation permanent du service à la clientèle afin d'améliorer la qualité du service.

Le maire de Montréal veut que l'industrie du taxi se modernise afin d'en faire une signature de la Ville sur la scène internationale. Il souhaite ainsi mandater une firme de design pour concevoir une image de marque uniformisée pour l'industrie du taxi.