NOUVELLES
20/08/2015 13:39 EDT | Actualisé 20/08/2016 01:12 EDT

Mexique : 54 mineurs exploités sur un domaine agricole

Les autorités mexicaines ont découvert 54 enfants et adolescents qui étaient exploités sur un domaine agricole de l'Etat de Coahuila (nord), et trois personnes ont été arrêtées, a annoncé jeudi le gouvernement régional.

Sur ce domaine, appartenant à l'entreprise Prokarne, travaillaient "54 mineurs âgés de 8 à 17 ans", chargés de sélectionner et conditionner les légumes ramassés, a indiqué le gouvernement, précisant que trois hommes de 36, 39 et 50 ans ont été arrêtés.

Les enfants et adolescents étaient payés 100 pesos par jour (six dollars) pour des journées de travail de neuf heures, du lundi ou samedi, avec une demi-journée de repos le dimanche, selon les témoignages de victimes recueillis par les autorités.

Ils recevaient un repas le midi et un autre en fin de journée, avec de l'eau salée comme unique moyen de se désaltérer pendant leur travail.

Logées sur place sur des matelas posés à même le sol dans un hangar, les victimes avaient été recrutées via des petites annonces, avant d'être emmenées par camion jusqu'à Ramos Arizpe, une ville avec une forte activité industrielle située à 280 kilomètres de la frontière avec les Etats-Unis.

Après leur découverte par les forces de l'ordre, elles ont été accueillies dans un centre d'hébergement de l'Etat.

Selon le gouvernement mexicain, il y aurait plus de deux millions de journaliers agricoles au Mexique, pays de 118 millions d'habitants, vivant dans des conditions de semi-esclavage, sans contrat ni prestations sociales. Malgré la dureté de leur travail, avec des journées de jusqu'à 10 heures, ils touchent en moyenne quatre à sept dollars par jour.

Quelque 30.000 paysans s'étaient révoltés en mars dans la vallée de San Quintin (Basse-Californie, nord-ouest) pour dénoncer leurs conditions d'exploitation.

str-lp/gbv/fr/ka/hdz/mr