NOUVELLES
20/08/2015 09:33 EDT | Actualisé 20/08/2016 01:12 EDT

La confusion règne après l'attentat de Bangkok

BANGKOK — Les autorités thaïlandaises semblaient nager en plein mystère, jeudi, dans la foulée de l'attentat qui fait 20 morts et plus d'une centaine de blessés plus tôt cette semaine à Bangkok.

Un porte-parole militaire a ainsi déclaré que l'attentat n'a probablement pas été perpétré par des terroristes internationaux — même si, la veille, les autorités ont émis un mandat d'arrestation pour un suspect décrit comme étant un «étranger».

La police a ensuite dit que l'attentat avait été soigneusement planifié, possiblement pendant plusieurs semaines, et qu'il a nécessité un réseau d'au moins 10 personnes.

Le chef de la police nationale a plus tard admis qu'il ne s'agissait là que d'une théorie.

Les autorités ont doublé jeudi la récompense offerte pour toute information permettant d'épingler le suspect, à deux millions de bahts (73 400 $ CAN). Le montant supplémentaire aurait été contribué par un homme d'affaires.

Les responsables offrent aussi 30 000 bahts (environ 1100 $ CAN) pour convaincre un chauffeur de taxi qui aurait conduit le suspect jusqu'au sanctuaire d'Erawan de se manifester.

The Associated Press