NOUVELLES
20/08/2015 10:03 EDT | Actualisé 20/08/2016 01:12 EDT

L'Otan ouvrira un bureau en Moldavie pour l'aider à moderniser son armée (Bucarest)

L'Otan va ouvrir un bureau en Moldavie cet automne afin de soutenir la réorganisation de l'armée de ce pays niché entre l'Ukraine et la Roumanie, a annoncé jeudi le ministre roumain de la Défense Mircea Dusa.

L'office "accueillera des spécialistes de plusieurs pays, y compris de Roumanie, et aura pour but de préparer l'intégration et la restructuration de l'armée moldave en conformité avec les normes de l'Otan", a déclaré le ministre à l'issue d'une réunion avec son homologue moldave Anatolie Salaru, en visite à Bucarest.

"J'espère que le bureau sera fonctionnel à partir de septembre-octobre", a précisé M. Dusa, cité par l'agence Agerpres.

L'Alliance avait décidé en septembre 2014, lors d'un sommet au Pays de Galles, de renforcer son assistance à la Moldavie, dans le cadre d'un programme de soutien des pays partenaires de l'Otan, qui vise la consolidation de leurs capacités en matière de sécurité.

Pays de 3,5 millions d'habitants, la Moldavie est considérée par certaines organisations internationales comme le pays le plus pauvre d'Europe.

Chisinau avait paraphé l'année dernière un accord d'association avec l'UE, malgré les pressions de Moscou qui a imposé un embargo sur les fruits en provenance de Moldavie.

Par ailleurs, la Russie maintient plusieurs milliers de soldats en Transnistrie, région sécessionniste de 500.000 habitants dans l'est de la Moldavie qui n'a jamais été reconnue par la communauté internationale.

Jeudi, les deux ministres de la Défense ont également décidé de créer un bataillon mixte roumaino-moldave de maintien de la paix, qui sera basé à Iasi (nord-est de la Roumanie), près de la frontière avec la Moldavie.

at/mr/cr/