NOUVELLES
20/08/2015 04:59 EDT | Actualisé 20/08/2016 01:12 EDT

L'essor du NPD, la chute du Bloc

Le Nouveau Parti démocratique de Thomas Mulcair est en voie de répéter son exploit de mai 2011 au Québec et d'écraser tous ses adversaires le 19 octobre, si l'on en croit les résultats d'un sondage CROP-La Presse publié jeudi.

Après répartition des indécis, le NPD récolte 47 % des appuis. Il devance, dans l'ordre, le Parti libéral de Justin Trudeau (20 %), le Bloc québécois de Gilles Duceppe (16 %) et le Parti conservateur de Stephen Harper (13 %).

Pour le NPD, il s'agit d'un gain de 13 % par rapport à un autre sondage, effectué par la même firme, en juin. Avec 47 % des appuis, il obtient en fait son meilleur résultat depuis un an. C'est aussi davantage que les 43 % obtenus en mai 2011.

Le portrait est tout autre pour le Bloc québécois, qui perd 9 points dans les intentions de vote par rapport à juin. L'effet provoqué par le retour de Gilles Duceppe à la barre de la formation souverainiste, le 10 juin dernier, semble donc s'être estompé.

Le sondage confirme en outre une lente, mais persistante érosion des appuis du Parti libéral au Québec. Ce dernier récoltait la faveur de 22 % des électeurs en juin, contre 29 % en mars et en avril, et 37 % en décembre.

Avec 13 % des intentions de vote, le Parti conservateur est en légère baisse, lui qui obtenait l'approbation de 14 % des électeurs en juin. Le parti au pouvoir allait cependant chercher jusqu'à 18 % ou 19 % des appuis des répondants québécois au printemps.

Le Parti vert d'Elizabeth May ferme la marche avec 4 % des appuis.