NOUVELLES
20/08/2015 03:43 EDT | Actualisé 20/08/2016 01:12 EDT

« Je ne peux rien faire tout seul » - Bolt

Usain Bolt dit qu'il ne peut pas, seul, redonner une virginité à son sport, malmené par les affaires de dopage.

Par ses courses électrisantes, et sa personnalité, Bolt a fait beaucoup pour l'athlétisme. Mais dans le cadre des Championnats du monde qui commencent à Pékin, il prévient qu'il n'est pas un sauveur. 

« Je ne peux pas le faire tout seul », a-t-il dit jeudi lors d'une conférence de presse.

Bolt est de retour à Pékin où il avait remporté trois médailles d'or aux Jeux de 2008. On en a peu parlé dans la conférence, le dopage a pris toute la place. 

« Les gens croient que je dois gagner pour aider mon sport, a affirmé Bolt, mais beaucoup d'autres athlètes sont propres, et l'ont été tout au long de leur carrière. Ils peuvent tous contribuer, pas juste moi. »

Le dopage revient en force dans l'actualité, après la publication d'un dossier accablant de la télévision allemande ARD et du journal britannique Sunday Times prétendant que depuis le début des années 2000, 146 médaillés aux Jeux olympiques et aux Championnats du monde ont fait l'objet de tests antidopage aux résultats suspects. 

La Fédération internationale d'athlétisme, l'IAAF, a démenti ses informations, et son tout nouveau président, le Britannique Sebastian Coe, a promis de s'attaquer au problème. 

Usain Bolt, dont les résultats ont toujours été négatifs, affrontera trois hommes qui ont déjà été suspendus pour dopage, Justin Gatlin, Tyson Gay et Asafa Powell.

Le 100 m des Mondiaux de Pékin a déjà un titre dans la presse: « Le duel entre le bien et le mal ».

« Je ne suis pas là pour gagner un concours de popularité, a réagi Gatlin à l'agence Associated Press. J'espère que mes performances en piste sauront convaincre les vrais amateurs. »

Justlin Gatlin a réalisé la meilleure performance de la saison 2015 en 9,74 s. Il a pu revenir au plus haut niveau après avoir été suspendu pour dopage. Certains croient que les tricheurs devraient être bannis à vie.

« Les règles sont les règles, et existent pour une raison. Je ne peux rien y faire, a dit Bolt. J'obéis aux règles, et c'est tout ce que je peux faire. »

Usain Bolt, qui aura 29 ans vendredi, a expliqué qu'un problème de jointure à la hanche gauche l'empêche d'être au meilleur de sa forme en 2015.  

Il n'a participé qu'à une course cette saison, et son meilleur chrono a été 9,87 s. 

« C'est frustrant de ne pas pouvoir y aller à fond, a dit le sprinter jamaïcain. Mais je ne me fais pas de souci, tant que mon entraîneur est content. »