NOUVELLES
20/08/2015 11:54 EDT | Actualisé 20/08/2016 01:12 EDT

Immigrés: la Slovaquie prête à accueillir 200 chrétiens de Syrie

La Slovaquie accordera l'asile à 200 chrétiens de Syrie, alors que l'Union européenne est confrontée à une afflux massif de migrants, a annoncé jeudi le ministère de l'Intérieur slovaque.

L'accueil des réfugiés de ce pays frappé par la guerre sera étalé sur deux ans, a indiqué à l'AFP la porte-parole du ministère, Michaela Paulenova.

Le ministre de l'Intérieur Robert Kaliniak avait auparavant parlé d'accueillir 50 personnes l'année prochaine et le reste en 2017

Le ministère a décidé de n'accepter que des chrétiens car "ils ont de grandes capacités potentielles de s'intégrer de façon transparente à notre société", selon Mme Paulenova.

Il y a très peu de musulmans et pas de mosquées en Slovaquie, a-t-elle noté.

"Nous n'avons rien contre la religion et ce n'est pas de la discrimination. C'est juste un effort de la part de la Slovaquie pour réussir leur intégration", a assuré Mme Paulenova.

"Si ces gens-là venaient en Slovaquie pour ensuite quitter notre pays, se serait de la fausse solidarité et de la mauvaise foi", a-t-elle dit.

Mais un responsable du Haut Commissariat de l'ONU aux Réfugiés (UNHCR) souligne la nécessité d'une "approche inclusive".

"Nous exhortons les pays à n'exercer aucune discrimination", a déclaré à l'AFP Barbar Baloch, porte-parole de UNHCR pour l'Europe centrale.

Selon Mme Paulenova, la possibilité pour la Slovaquie de sélectionner les migrants en fonction de leur religion ou d'autres critères était "l'objet de négociations avec la Commission européenne".

Les statistiques alarmantes ont montré cette semaine que des centaines de milliers de migrants - dont beaucoup fuyant la guerre et la persécution dans des pays comme la Syrie - ne cessent d'affluer dans l'UE.

Selon l'agence européenne Frontex chargée des frontières extérieures, cet afflux a atteint en juillet le chiffre record de 107.500, portant à 340.000 leur nombre depuis le début de l'année.

La Slovaquie, pays de 5,4 millions d'habitants, a accordé l'asile à 650 personnes au total depuis sa séparation d'avec la République tchèque en 1993, selon le ministère de l'Intérieur.

Un sondage publié en juin a fait apparaître que 70% des Slovaques étaient opposés à l'accueil d'immigrés dans leur pays, sentiment largement partagé dans la plupart des 28 pays membres de l'UE.

juh-amj/mrm/abk