NOUVELLES
20/08/2015 17:36 EDT | Actualisé 20/08/2016 01:12 EDT

Gap maintient ses prévisions malgré un recul majeur de son profit net

NEW YORK — Gap maintient ses prévisions de bénéfices pour l'exercice après avoir fait état, jeudi, d'un recul de 34 pour cent de son profit net au deuxième trimestre.

Le détaillant établi à San Francisco a encore subi l'impact du ralentissement dans les magasins Banana Republic et ceux à son nom. Les ventes à Old Navy ont augmenté.

Gap a aussi dit, jeudi, que ses plans de fermeture de 175 magasins Gap en Amérique du Nord, de même que certains établissements en Europe, allaient coûter un peu moins qu'anticipé.

Durant le trimestre, l'entreprise a dit prévoir fermer certaines succursales Gap alors qu'elle tente de solidifier la marque, la plupart des fermetures devant être complétées d'ici la fin janvier. Gap a fermé 26 de ces magasins au cours des trois mois clos le 1er août, et en a ouvert six autres. L'entreprise éliminera aussi 250 postes à son siège social.

Après les fermetures, l'entreprise comptera environ 800 magasins Gap en Amérique du Nord.

Gap s'attend désormais à des charges entre 130 millions $ et 140 millions $ reliées à ces fermetures, alors qu'une évaluation précédente les établissait entre 140 millions $ et 160 millions $.

Gap a dit anticiper un bénéfice entre 2,75 $ et 2,80 $ par action pour l'exercice. Les analystes sondés par FactSet disaient plutôt s'attendre en moyenne à un bénéfice de 2,74 $ par action.

L'entreprise a indiqué que son bénéfice net avait reculé de 34 pour cent en raison des coûts reliés aux fermetures de magasins, des délais de livraison sur la côte ouest, et de la vigueur du dollar américain. Ses ventes totales ont glissé de deux pour cent, Old Navy se tirant le mieux d'affaire.

Gap a dit avoir engrangé 219 millions $, ou 52 cents par action. En excluant les coûts reliés aux fermetures de magasins, le bénéfice ajusté se chiffre à 64 cents par action. Ses revenus ont décliné de deux pour cent, à 3,9 milliards $.

The Associated Press