NOUVELLES
20/08/2015 07:20 EDT | Actualisé 20/08/2016 01:12 EDT

François Hollande promet aux Français une nouvelle baisse d'impôts en 2016

Le président français François Hollande a promis jeudi qu'il engagerait en 2016 "quoi qu'il arrive" une nouvelle baisse d'impôts pour ses concitoyens, une mesure qui interviendrait un an avant la prochaine présidentielle en France.

Amorcé en 2014 et 2015, le mouvement de baisse des impôts se poursuivra "si la croissance s'amplifie en 2016", avait-il dit mercredi à des quotidiens régionaux. Jeudi, il a été un peu plus loin: cette baisse interviendra "quoi qu'il arrive" et son "ampleur" "dépendra de la croissance" atteinte en 2016.

L'allègement de la pression fiscale est "une façon d'atteindre plus de croissance", a fait valoir François Hollande. "S'il y a plus de consommation, s'il y a plus de confiance, il y aura plus de croissance. Tout est lié à la croissance", a-t-il enchaîné.

Toujours très impopulaire, le président français a déjà conditionné sa candidature à une réélection en 2017 à un recul du chômage. Depuis son arrivée au pouvoir en 2012 et en dépit de ses promesses, le nombre de chômeurs ne diminue pas, concernant aujourd'hui quelque 3,5 millions de personnes.

Au deuxième trimestre, la croissance en France s'est avérée nulle alors qu'elle était attendue à 0,3% après un chiffre positif au premier trimestre (+0,7%).

Les déclarations du président socialiste sur un allègement de la fiscalité ont été raillées par l'opposition de droite.

"C'est une grosse blague", a lancé Éric Ciotti, député du parti Les Républicains. "Celui qui a augmenté les impôts et les charges de près de 100 milliards d'euros depuis 2012 nous dit quasiment à la fin de son quinquennat qu'il va les alléger. Il prend vraiment les Français pour des idiots", a-t-il ajouté.

ha/glr/prh /pt