Vivre

FMD 2015: retour sur les défilés du jour 1 en photos, mode!

Mercredi 19 août, le Festival Mode et Design a officiellement débuté en plein air et ouvert à tous. Une journée marquée par la fameuse Course à talons et des défilés que notre photographe Jean-François Galipeau a immortalisés.

On a notamment vu défiler les collections automne-hiver 2015 des griffes québécoises Harricana par Mariouche, Bodybag by Jude ou encore Hip & Bone.

FMD 2015 : résumé de cette première journée

Coup de projecteur Harricana par Mariouche Gagné

La saison prochaine chez Harricana est riche de matières et d'imprimés. Des iconiques chapkas en fourrure aux doudounes enveloppantes, cette collection au parfum luxueux vise pile dans le mile de ce qu'on attend pour les températures glaciales: du chic sans renoncer au confort et à la chaleur. Coup de chapeau aux mannequins qui en pleine canicule ont gardé le cap - emmitouflés de ces superpositions destinées aux grands froids. Être mannequin, ça ne s'invente pas.

Le parcours de Mariouche Gagné

Après des études de design dont la prestigieuse Domus Academy à Milan, Mariouche lance sa marque Harricana en 1994. Le concept et le slogan sont « fait à partir du manteau de votre mère ». Ici il est question de recycler les vêtements en fourrure déjà portés. L’idée est simple, mais il fallait y penser. Elle lui vient, il y a 20 ans alors qu’elle participe à un concours de design parrainé par le conseil canadien de la fourrure. Elle présente un vêtement de ski réversible en fourrure. En cours de route, le hasard fera bien les choses, il lui manque le matériel nécessaire pour finaliser sa collection, elle recycle alors le vieux manteau de fourrure de sa mère. Et c’est ainsi qu’en recyclant les manteaux en vison de grand-maman, la créatrice donne naissance à des pièces répondant parfaitement au concept de mode durable et délicieusement tendance. Harricana ou «l'art de recycler des matières nobles», se renouvelant sans cesse, inlassablement, mariant les tissus vaporeux à des pièces de fourrure brutes ou encore à des cachemires recyclés.

Une femme de convictions: un économusée!

Harricana fait désormais partie d’un réseau dont le but est de partager avec le grand public le savoir-faire des créateurs. Le but? Pénétrer dans les ateliers de la griffe pour y découvrir les multiples étapes que nécessite la création: des croquis à la confection, sans oublier un détour par une salle chargée de documents relatant quelques moments de l'histoire de la mode québécoise.

«En bref, c'est aussi pour démontrer que la mode est un long processus créatif, aux antipodes de ces multinationales qui se contentent de nous copier!», précise la créatrice militante.

BODYBAG by Jude

On ne change pas une recette gagnante. La femme "BODUBAG by jude" est urbaine, bien dans sa peau et irrésistiblement Montréalaise. Elle enfile de jolies robes ceinturées à la taille, coiffe ses cheveux de chapeaux de feutre et enveloppe sa silhouette de capes réconfortantes et chaleureuses. Elle affiche ce petit côté éternelle étudiante... irrésistible.

Hip and Bone

Chez Hip and Bone, l'homme affiche une dégaine plus que cool! De ces pantalons allure sport associés à des tops décontractés, il émane un parfum de "laisser-aller branché" tout à fait réjouissant. Coup de coeur pour les mannequins à l'allure savamment détachée et relax.