NOUVELLES
20/08/2015 12:02 EDT | Actualisé 20/08/2016 01:12 EDT

Cinq Canadiens qui seront à surveiller aux Championnats du monde d'athlétisme

TORONTO — Le Canada enverra l'une de ses meilleures délégations aux Championnats du monde d'athlétisme, qui prendront leur envol samedi, à Pékin. Cette délégation souhaite égaler sa récolte de cinq médailles des Mondiaux 2013, à Moscou. Voici cinq Canadiens qui seront à surveiller lors des ces Championnats du monde:

Shawnacy Barber — L'athlète de 21 ans a a établi tant de nouvelles marque canadiennes au saut à la perche cette saison qu'il vaudrait mieux l'inscrire au crayon de plomb. Le champion intérieur et extérieur de la NCAA a remporté l'épreuve aux Jeux panaméricains. Moins d'une semaine plus tard, il a sauté 5,93 m à Londres, une autre marque nationale. Il occupe le troisième rang mondial.

Brianne Theisen-Eaton — La Saskatchewanaise de 26 ans occupe le premier rang mondial à l'heptathlon. Médaillée de bronze en 2013, elle a remporté cette année la prestigieuse Hypo Meeting en Autriche, établissant alors un record canadien avec 6808 points, près de 300 points de mieux que quiconque cette saison.

Damian Warner — Le décathlonien de 25 ans a remporté l'épreuve des Jeux panaméricains, amassant 8659 points pour améliorer la marque canadienne établie par Michael Smith il y a 19 ans. Ce pointage lui confère le deuxième rang mondial, bien que le champion olympique, Ashton Eaton — le conjoint de Brianne — n'ait pas encore disputé un décathlon cette saison.

Christabel Nettey — La sauteuse en longueur de 24 ans a été très constante tout au long de la saison, prouvant que la marque canadienne qu'elle a établie à 6,99 m n'était pas due à la chance. La médaillée d'or des Panam amorcera les Mondiaux au deuxième rang mondial.

Derek Drouin — L'Ontarien 25 ans a remporté la médaille de bronze aux JO et aux Mondiaux au saut en hauteur. Après un début de saison en demi-teintes, il a sauté 2,37 m — la troisième performance mondiale — pour remporter les Panam. Son record canadienne de 2m40 m, établi l'an dernier, le placerait au deuxième rang mondial.

Lori Ewing, La Presse Canadienne