POLITIQUE
19/08/2015 03:48 EDT | Actualisé 19/08/2016 05:12 EDT

Le député conservateur démissionnaire Peter Penashue envisage de se représenter

PC

HAPPY VALLEY-GOOSE BAY, T.-N.-L. — Un ancien ministre conservateur de la région du Labrador qui avait démissionné en lien avec des allégations de contributions illégales pendant la campagne de 2011 affirme qu'il envisage de se représenter aux élections d'octobre.

Peter Penashue a indiqué qu'il tentait d'évaluer ses appuis avant de décider s'il sollicitera un nouveau mandat sous la bannière conservatrice. Il annoncera sa décision au début du mois de septembre.

M. Penashue avait assuré la seule victoire du Parti conservateur à Terre-Neuve-et-Labrador en 2011, mais il avait été forcé de quitter son poste lorsque Élection Canada avait révélé qu'il avait reçu des dons inadmissibles lors de sa campagne. Son agent officiel de l'époque fait d'ailleurs face à des accusations en vertu de la Loi électorale du Canada.

Après sa démission, en 2013, il avait tenté de se représenter dans sa circonscription, mais c'est la libérale Yvonne Jones qui avait finalement gagné.

L'ancien député, qui trace un bilan positif de son passage en politique fédérale malgré ses déboires, estime que la province a besoin d'être représentée au sein du gouvernement si les conservateurs se fraient une victoire le 19 octobre.

Lorsqu'il avait été nommé ministre, M. Penashue avait marqué l'histoire en devenant le premier Innu à siéger au sein du Cabinet. Il travaille actuellement comme conseiller pour un chef innu de la région.

Galerie photo Ces candidats qui ont abandonné la lutte électorale en 2015 Voyez les images