POLITIQUE
18/08/2015 08:36 EDT | Actualisé 18/08/2015 09:37 EDT

En 2001, Thomas Mulcair vantait les politiques néolibérales de Margaret Thatcher (VIDÉO)

Lorsqu’il était dans l’opposition libérale au Québec, en 2001, Thomas Mulcair ne tarissait pas d’éloges à l’égard des politiques de droite de l’ancienne première ministre britannique Margaret Thatcher.

Du moins, c’est ce que démontre un extrait qui circule sur les médias sociaux. On y voit le chef du NPD vanter le « vent de liberté et de libéralisme dans les marchés » au temps de la dame de fer, qui a rendu son pays l’un des « plus performants » de l’Europe.

Il critiquait le ministre de l’Industrie et du Commerce Gilles Baril à propos de l’interventionnisme du Parti québécois dans le milieu des affaires, lors d’un débat en commission parlementaire à propos de l’étude des crédits.

« Mais un gouvernement ne devrait jamais avoir la prétention de pouvoir se substituer au marché privé, ça ne marche pas. Ça ne marchait pas en Angleterre. Jusqu’au temps de Thatcher, c’est ça qu’ils ont essayé, le gouvernement avait son nez dans tout », déplore-t-il.

Un peu plus loin, il dit que le gouvernement ne devrait pas « essayer de se substituer aux gens d’affaires », peut-on lire sur le site de l’Assemblée nationale.

« Au Québec, les gens attendent maintenant leur chèque de BS corporatif avant d'investir. Au Québec, le gouvernement est rendu tellement omniprésent puis joue tellement dans tellement de tableaux à la fois qu'on ne peut plus parler d'un marché libre », poursuit Mulcair.

Traditionnellement, le NPD est pro-syndicats et de centre-gauche. Thatcher, quant à elle, était connue pour lutter contre le pouvoir des syndicats et sa réduction de la taille de l'État.

Le NPD de Mulcair a promis plus de dépenses, avec le programme de garderies à 15$ entre autres et l'augmentation des impôts des grandes entreprises.

En contrepartie, il promet de baisser les impôts pour les petites et moyennes entreprises, qui constituent 80% des emplois au pays, tel qu’indiqué sur le site du député Alexandre Boulerice.

Mardi en soirée, le porte-parole du NPD Karl Bélanger a noté que Mulcair avait dit à l'époque que le gouvernement doit fournir des services pour la population.

« Déformer des propos tenus il y a 14 ans pour y voir ce qui n'y est pas ne tient pas la route considérant le bilan politique et les positions progressistes prises par le chef du NPD‎ », a commenté le porte-parole.

elections federales

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Margaret Thatcher en citations Voyez les images