Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

La musique serait un puissant analgésique lors d'une opération chirurgicale

Écouter de la musique avant, pendant et après une opération chirurgicale réduirait l'anxiété et le besoin de prendre des antidouleurs, selon une étude de l'Université Brunel, en Grande-Bretagne, publiée la semaine dernière.

Plus de 70 essais cliniques effectués auprès de 7000 patients permettent de croire que la musique est un puissant analgésique dans presque toutes les circonstances.

Sur une échelle de 1 à 10, la douleur postopératoire a été réduite en moyenne d'environ un cinquième par rapport au traitement normal.

De plus, les effets bénéfiques demeurent, quel que soit le genre musical ou qui choisit la musique.

L'échantillonnage de l'étude portait sur tous les types d'opérations, sauf les interventions au cerveau et au système nerveux central.

De la musique sous anesthésie

De manière surprenante, même l'écoute de musique alors que le patient est anesthésié soulage la douleur, bien que les effets soient plus probants lorsque celui-ci est conscient.

Les chercheurs espèrent que leur étude changera les perceptions des professionnels de la santé. Ils sont souvent sceptiques à propos de l'influence positive que la musique peut avoir sur les patients.

Les chirurgies ratées des stars

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.