Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Les robes bandeaux: pas pour les femmes «voluptueuses» ou lesbiennes, selon un directeur chez Herve Leger

Les robes bandeaux signature du créateur ne serait pas adaptées pour les femmes « voluptueuses » et les lesbiennes.

C’est en tout cas ce qu’a affirmé au The Daily Mail, Patrick Couderc, le directeur de la gestion d'Herve Leger au Royaume-Uni. En entrevue avec le journal, il a listé des types de femmes qui ne devraient pas porter la fameuse robe bandeau.

Sa liste comprenait les femmes « voluptueuses », celles avec des « hanches proéminentes et une poitrine plate », ainsi que les femmes homosexuelles.

« Si vous êtes une lesbienne investie et que vous portez des pantalons en tout temps, vous ne voudrez pas acheter une robe Herve Leger, a-t-il affirmé. Les lesbiennes veulent soit être masculines ou relax. »

Les commentaires homophobes ont évidemment suscité l’ire de plusieurs. L’humoriste Margaret Cho a d’ailleurs appelé au boycottage de la marque.

La marque a répondu aux commentaires de Couderc dans un communiqué.

« La marque Herve Leger par Max Azria et sa compagnie parente, le groupe BCBGMAXAZRIA, est choquée et consternée par les commentaires de Patrick Couderc faits dans le Daily Mail. »

« Le groupe travaille de concert avec MJH Fashion pour examiner le cas et établir les prochaines étapes. »

« Les commentaires faits par M. Couderc ne sont pas une réflexion des idéaux ou des sentiments de Herve Leger par Max Azria ou MJH Fashion. »

« La marque Herve Leger par Max Azria célèbre la sensualité, le glamour et la féminité sans discrimination »

INOLTRE SU HUFFPOST

Des publicités controversées

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.