NOUVELLES
17/08/2015 05:53 EDT | Actualisé 17/08/2015 05:53 EDT

Environnement Canada: Chaleur accablante au Québec et en Ontario

Radio-Canada

Environnement Canada a émis des alertes de chaleur accablante pour de nombreuses régions du Québec et de l'Ontario. Une masse d'air chaud et humide affecte actuellement le sud et l'ouest des deux provinces.

Jusqu'à mardi, le mercure avoisinera les 30 degrés Celsius durant le jour. Les nuits seront également chaudes avec des températures minimum prévues autour de 20 degrés. Ces températures élevées, en plein mois d'août, peuvent en surprendre plus d'un. Toutefois, selon René Héroux, météorologue chez Environnement Canada, la situation n'a rien d'anormale.

« De se retrouver à la mi-août avec une vague de chaleur, ça peut paraître surprenant...oui et non. Notre climat est tel qu'en juillet et en août, c'est là qu'on peut avoir le temps chaud donc toutes les combinaisons sont possibles et cette année, la chaleur arrive à la mi-août. »

— René Héroux, météorologue chez Environnement Canada

Le facteur humidex, un indicateur important

La température affichée sur le baromètre ne suffit pas toujours à indiquer celle ressentie par la population. C'est pourquoi les météorologues ont parfois recours au facteur humidex pour déterminer à quel moment il convient d'émettre un avertissement de chaleur accablante.

René Héroux décrit l'humidex comme un paramètre météo qui combine la température et l'humidité. « Au-delà d'un certain seuil qu'on appelle l'humidex 40, explique-t-il, l'inconfort devient tel qu'il y a des impacts notamment chez les personnes qui travaillent à l'extérieur, les personnes âgées et les très jeunes enfants. »

Actuellement, les régions du sud du Québec et même le Saguenay Lac-Saint-Jean atteignent l'humidex 40.

« D'un point de vue de la météo, c'est rare que l'ensemble du Québec soit touché par la chaleur et l'humidité...il fait 28 degrés à Anticosti et c'est très rare qu'on a ça. »

— René Héroux, météorologue chez Environnement Canada

Pas de mesures d'urgence à Montréal

Malgré le mercure élevé, la direction de la santé publique de Montréal n'a pas l'intention de mettre en place des mesures d'urgence. Ces dernières n'entrent en vigueur que lorsque les températures excèdent 33 degrés durant le jour et 20 degrés durant la nuit et ce, pendant trois journées consécutives. Les autorités de la santé surveillent néanmoins la situation de près.

Du côté de l'administration de la Ville, le maire Coderre a ordonné le retrait des calèches en raison de la chaleur. En vertu d'un règlement municipal, les conducteurs de calèches doivent suspendre leurs activités lorsque les températures dépassent les 30 degrés entre 9 heures et 18 heures.

Pour l'instant, la journée la plus chaude est celle d'aujourd'hui. Les températures devraient revenir près des normales saisonnières jeudi. Les orages attendus durant cette journée devraient rendre les températures plus agréables.

Pour soulager l'inconfort occasionné par le temps chaud et humide, René Héroux recommande d'éviter les travaux difficiles à l'extérieur, de se réfugier dans les endroits publics qui offrent la climatisation, tel que les centres commerciaux ou les bibliothèques publiques et de rester à l'ombre s'il faut absolument aller dehors.

Galerie photo Les meilleures et les pires boissons contre la canicule Voyez les images