NOUVELLES
16/08/2015 17:17 EDT | Actualisé 16/08/2016 01:12 EDT

Voici des citations du 15e jour de la campagne électorale fédérale 2015

Voici une citation du 15e jour de la campagne électorale fédérale 2015:

------

«On m'a dit qu'il (Mike Duffy) allait rembourser et qu'il avait remboursé. C'est pour cette raison que j'ai agi comme je l'ai fait lorsque j'ai découvert que ce n'était pas le cas.»

— Le chef conservateur Stephen Harper continuant de défendre sa gestion du scandale provoqué par les dépenses litigieuses du sénateur Mike Duffy.

------

«Des gens autour de M. Harper ont manqué de respect envers le (bureau) du premier ministre, aussi envers les Canadiens en faisant partie d'un "cover up". Si M. Harper avait (un minimum) d'intégrité, il congédierait ces gens-là au lieu de les protéger.»

— Le chef libéral Justin Trudeau, qui comme la veille, réclame la tête de ceux qui étaient au courant du chèque pour Mike Duffy.

-----

«Je ne veux pas me concentrer sur les subalternes. Je veux qu'on se débarrasse de la personne qui a nommé Mike Duffy au Sénat, qui a nommé ce chef de cabinet qui était responsable du bureau du premier ministre lorsqu'ils ont fait un chèque de 90 000 $ (Nigel Wright). Et cette personne est le premier ministre lui-même.»

— Le chef Thomas Mulcair, qui préfèrait que les Canadiens congédient le premier ministre sortant.

------

«Il y avait des discussions. J'ai appris que José envisageait de se joindre à nous. Je l'ai rejoint pour lui dire qu'il serait la bienvenue. Nous avons lutté ensemble au Parlement; nous nous connaissons. Il s'est toujours comporté selon les engagements que nous faisons signer à nos candidats: agir avec respect à la Chambre des communes, ne jamais chahuter.»

— La chef du Parti vert, Elizabeth May, se félicitant du recrutement du député sortant José Nunez-Melo.

-------

«C'est un affront à des citoyens qui devraient être considérés tel des égaux. Il n'est jamais venu. C'est déplorable.»

— Le chef du Bloc québécois, Gilles Duceppe, commentant l'absence du chef conservateur Stephen Harper à la parade de la Fierté Montréal.

La Presse Canadienne