Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

La Falla à la TOHU : un week-end de grande fête du monde (PHOTOS)

La Falla, c'est cette grande fête musicale et colorée se tenant tout ce week-end à la TOHU. Une fiesta familiale et une grande fête de quartier ayant pour thèmes les cultures du monde et l'engagement citoyen qui se poursuit en musique et en acrobaties toute la journée.

Une fiesta musicale et citoyenne

Myriam et Philippe Fehmiu, les deux porte-paroles de la 11e édition de la Falla, sont deux habitués de l'événement. Ils forment aussi un duo de personnalités reconnu pour son implication dans la communauté.

Pour Myriam Fehmiu, c'est une entrevue réalisée avec son frère qui était porte-parole l'an dernier qui a tout déclenché. «J'aimais l'aspect d'implication citoyenne des gens de St-Michel et le fait de mettre en valeur les cultures du monde à travers l'art et la culture, explique-t-elle. C'est un beau projet montréalais qui est urbain et moderne à la fois et dans lequel j'avais envie, moi aussi, de m'impliquer.»

«Mon rôle est de faire connaître cet événement, de diffuser les deux grands volets de cette fête, c'est-à-dire tout le côté développement communautaire (la façon dont les citoyens de St-Michel sont impliqués dans l'organisation de cet événement) et celui culturel et artistique, ajoute-t-elle. C'est un grand projet collectif qui convie les familles de Montréal à assister à des spectacles de musique du monde de haut niveau, à du cinéma en plein air et à des ateliers de danse, de cirque, de gumboots, de baladi, de percussions africaines...»

Des activités, ateliers et spectacles présentés complètement gratuitement dans le terrain extérieur de la TOHU tout au long de ces trois journées de festivités.

«Les jeunes sont impliqués dans le montage et la fabrication de la structure de bois dont l'embrasement clôture chaque année la grande fête. Une douzaine de jeunes encadrés par des citoyens et des professionnels vont mouler, modeler et faire un travail d'ébénisterie et de peinture afin de monter la structure. Ce sont des jeunes en difficulté ou en réinsertion académique ou sociale qui se sont portés volontaires et qui ont été recrutés pour faire partie de ce projet-là. Des jeunes de 17 à 20 ans environ qui en sont à une première expérience de travail, donc qui vont apprendre un métier et tout ce qui vient avec la discipline, le quart de travail, etc.»

Petite variante cette année, c'est plutôt une projection pyrotechnique et multimédia de la structure architecturale qui sera embrasée l'an prochain que l'on ait présenté hier soir (samedi) en grande première sur les murs de la TOHU. Un beau moment tout en images, performances acrobatiques et feux d'artifice qui a su clôturer une journée parfaite de découvertes, d'activités ludiques et surtout de musique. Il faut d'ailleurs mentionner la présence de Samito sur la scène de la Falla hier soir; ce chanteur et compositeur mozambique de grand talent nommé révélation Radio-Canada 2015 qui a sur faire danser la foule avec son excellente musique du monde.

Les activités gratuites proposées par la Falla 2015 se poursuivent aujourd'hui (dimanche) de 9h à 16h à la TOHU.

Pour consulter la programmation complète, on visite www.tohu.ca

La Falla à la TOHU

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.