NOUVELLES
16/08/2015 19:51 EDT | Actualisé 16/08/2016 01:12 EDT

Les Pirates complètent le balayage face aux Mets en l'emportant 8-1

NEW YORK — Aramis Ramirez a frappé quatre coups sûrs et produit trois points, Pedro Alvarez a claqué un circuit et les Pirates de Pittsburgh ont malmené les Mets de New York 8-1, dimanche, pour compléter le balayage.

Alvarez, Ramirez et Gregory Polanco ont tous claqué des coups sûrs productifs au cours d'une septième manche de quatre points, mettant le match hors de portée des Mets. Les deux premiers matchs de la série avaient nécessité des manches supplémentaires.

Les Pirates ont aussi croisé le marbre sur une balle passée de Travis d'Arnaud pour signer une sixième victoire de suite. Les Pirates ont balayé les Mets au cours d'un séjour de trois matchs à domicile, en mai.

Alvarez et d'Arnaud ont tous les deux frappé des circuits en deuxième manche aux dépens des partants Matt Harvey et Jeff Locke, qui se livraient un bon duel avant qu'une averse soudaine ne vienne perturber les choses en fin de sixième.

Bobby Parnell (1-3), qui a encaissé la défaite lors du premier match de la série, a été hué après avoir alloué quatre points. En deux sorties au cours de cette série, Parnell a donné cinq coups sûrs et six points, dont quatre mérités, et n'a enregistré que deux retraits. Son mauvais relais au deuxième but en septième manche a d'ailleurs aidé les Pirates.

«Nous avons connu une mauvaise journée. Après le délai de pluie, nous n'avons pas bien joué, a dit le gérant des Mets, Terry Collins. Nous avons connu deux horribles manches de suite lors d'un bon week-end.»

Arquimedes Caminero (4-1) a récolté la victoire.

Les releveurs des Pirates ont encaissé la victoire au cours des trois matchs, se chargeant de 15 manches. Ils ont donné un point, six coups sûrs et deux buts sur balles en plus de retirer 17 frappeurs sur des prises.

«Il y a une différence entre espérer que les gars se sortent d'ennuis et savoir qu'ils vont s'en sortir», a noté Locke.

Ramirez a frappé un double de deux points en huitième manche pour les Pirates, qui ont complété un 13e balayage cette saison — le plus haut total depuis 1991.

Harvey a accordé sept coups sûrs et un point en six manches de travail. Il a concédé un but sur balles, mettant ainsi fin à une séquence de trois départs sans en donner.

Locke avait permis au moins trois points dans chacun de ses six derniers départs. Il a conclu la rencontre en ayant donné quatre coups sûrs et deux buts sur balles, dont un intentionnel.

The Associated Press