NOUVELLES
16/08/2015 12:39 EDT | Actualisé 16/08/2016 01:12 EDT

Le duo Hutchinson-Bautista fait tout le travail

Un peu de chance et une bonne performance au monticule ont permis aux Blue Jays de Toronto d'éviter le balayage, l'emportant 3 à 1 contre les Yankees de New York, dimanche après-midi au Centre Rogers.

Les Blue Jays ont ainsi rétréci à seulement un demi-match l'écart qui les sépare des Yankees et du premier rang de la section Est de la Ligue américaine.

En six manches et deux tiers, Hutchison n'a alloué que trois coups sûrs, dont un circuit en solo. Le droitier devient le 14e lanceur des Ligues majeures à atteindre le plateau des 12 victoires cette saison.

Hutchison y est parvenu après que les Blue Jays eurent exploité un gros coup de chance, lorsque le voltigeur de gauche des Yankees Carlos Beltran a perdu un ballon de routine dans le soleil en troisième manche. Troy Tulowitzki a terminé sa course au deuxième coussin.

Josh Donaldson a enchaîné avec un double d'un point pour les Blue Jays. Jose Bautista a suivi avec son 28e circuit de la saison, bon pour deux points.

Hutchison a donc permis aux Blue Jays (65-54) d'écrire une page d'histoire. Le lanceur partant des Blue Jays a accordé trois points mérités ou moins dans un 20e match de suite, améliorant ainsi la marque de concession établie samedi.

Les releveurs Brett Cecil, Aaron Sanchez et Robert Osuna ont à tour de rôle muselé les Yankees (64-52), permettant aux Torontois d'afficher un dossier de 15-3 depuis les nombreuses transactions réalisées vers la fin du mois de juillet.

Par ailleurs, avant le match, les Jays ont honoré la formation de 1985 qui avait remporté le premier titre de section de leur histoire. L'équipe comptait alors sur George Bell, Lloyd Moseby, Jesse Barfield, Dave Stieb et Jimmy Key.