NOUVELLES
14/08/2015 21:36 EDT | Actualisé 14/08/2016 01:12 EDT

La Chine se dit prête à discuter des droits de la personne avec les États-Unis

WASHINGTON — La Chine a affirmé vendredi être disposée à discuter des droits de la personne sur son territoire durant une rencontre avec les États-Unis qui doit avoir lieu en septembre à Washington, mais elle a prévenu que ce sujet ne devrait pas «dominer» les relations entre les deux puissances mondiales.

Les États-Unis font pression pour que les droits de la personne soient davantage respectés en Chine afin que le sommet entre le président américain, Barack Obama, et son homologue chinois, Xi Jinping, puisse démarrer sur une note positive.

Les deux pays ont entamé une discussion sur les droits de la personne dans la capitale américaine jeudi. Alors que les États-Unis se disent de plus en plus inquiets par rapport à la situation en Chine, le chef de la délégation chinoise, Li Jinhua, a déclaré devant les journalistes vendredi que le respect des droits de la personne s'améliorait de jour en jour dans la nation asiatique.

Il a aussi minimisé les inquiétudes de la Maison-Blanche, dont ses objections à un projet de loi encadrant les organisations non gouvernementales, ainsi que la répression contre les avocats chinois qui défendent les droits de la personne.

The Associated Press