NOUVELLES
14/08/2015 22:22 EDT | Actualisé 14/08/2016 01:12 EDT

Guerre: pour le président sud-coréen, la déclaration de Abe "laisse beaucoup à désirer"

Le président de Corée du sud Park Geun-Hye a déclaré samedi que le discours du premier ministre japonais exprimant ses profonds regrets pour les actes commis par son pays pendant la deuxième guerre mondiale décevait les attentes de Séoul.

"La déclaration faite par le premier ministre (vendredi) laisse beaucoup à désirer", a indiqué le président sud-coréen lors d'un discours marquant le 70e anniversaire de la capitulation du Japon durant la seconde guerre mondiale, marquant la fin de la colonisation de la péninsule coréenne.

Selon le président Park, Tokyo devrait entreprendre des "actions sincères" pour gagner la confiance des pays voisins.

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a exprimé vendredi ses "condoléances éternelles" pour les victimes de la guerre et qualifié d'"inébranlables" les excuses passées du Japon, mais a appelé à en exempter dorénavant les générations d'après-guerre, provoquant l'ire de Pékin et Pyongyang.

L'expansion militaire du Japon entre 1910 et 1945 continue à empoisonner ses relations avec ses voisins asiatiques, qui décortiquent à chaque anniversaire les propos et gestes des politiques japonais.

ckp-gh/mtp/tsc/jr