NOUVELLES
15/08/2015 05:15 EDT | Actualisé 15/08/2016 01:12 EDT

Grèce: les députés allemands voteront mercredi sur le 3e plan d'aide

Les députés allemands se prononceront mercredi sur le troisième plan d'aide international à la Grèce, déjà adopté par les ministres des Finances de la zone euro et le Parlement grec, a annoncé samedi le président de la chambre basse du Parlement, Norbert Lammert.

Les 631 élus du Bundestag, actuellement en vacances, sont convoqués pour une nouvelle session extraordinaire, la seconde après celle du 17 juillet où ils avaient donné leur feu vert au principe d'un troisième plan d'aide.

Dans les rangs du camp conservateur de la chancelière Angela Merkel, la grogne a monté ces dernières semaines, certains députés étant réticents à accorder une nouvelle aide financière à la Grèce, de 86 milliards d'euros, malgré les conditions drastiques imposées par les pays européens.

Lors du vote du 17 juillet, 60 députés sur les 311 que compte le groupe parlementaire des Unions chrétiennes (CDU et son alliée bavaroise CSU) avaient dit non. Ils n'étaient que 29 lors du précédent vote en février sur l'allongement des programmes d'aide à la Grèce.

Mais même s'ils expriment en amont leur mécontentement, ils ont pour habitude, une fois venue l'heure de voter, de se ranger derrière Mme Merkel.

Le feu vert du Bundestag ne fait en tout cas pas de doute, vu la large majorité dont dispose la "grande coalition" (504 sur 631 députés), et alors que l'opposition devrait approuver une nouvelle aide.

Le soutien devrait être franc également du côté des députés sociaux-démocrates (SPD), partenaire de gouvernement des conservateurs.

Les ministres des Finances de la zone euro ont donné vendredi leur feu vert à ce troisième plan d'aide à la Grèce, qui va donner au pays l'oxygène financier dont il a besoin, mais passe par de nouveaux douloureux sacrifices pour les Grecs.

D'autres parlements nationaux, néerlandais et autrichien, doivent aussi se prononcer avant que les modalités du texte, également approuvées par la Vouli grecque vendredi au terme d'un marathon, n'entre éventuellement en vigueur.

La chancelière, qui devrait, comme de coutume, s'exprimer devant les députés avant ce vote, partira ensuiteen voyage officiel au Brésil.

yap/ros