NOUVELLES
15/08/2015 11:35 EDT | Actualisé 15/08/2016 01:12 EDT

Chasse à la baleine: cinq opposants expulsés des îles Féroé

Quatre militants de l'ONG Sea Shepherd ont été expulsés vendredi des îles Féroé et un cinquième, de nationalité française, devrait être expulsé samedi, pour avoir tenté d'entraver la traditionnelle chasse à la baleine, a-t-on appris auprès de la police de cette province autonome du Danemark.

Les cinq membres de l'association de défense de la faune marine Sea Shepherd avaient été condamnés le 7 août pour avoir enfreint une loi du territoire autorisant le Grindadráp, une chasse plus que millénaire qui consiste à acculer les baleines-pilote, ou globicéphales, dans une baie ou au fond d'un fjord, où ils sont abattus à l'arme blanche.

"L'expulsion est valable pendant un an", a précisé à l'AFP un porte-parole de la police féringienne Christian Jonsson.

La Sud-Africaine Rosie Kunneke, le Belge Christophe Bondue, l'Italienne Marianna Baldo et le Luxembourgeois Kevin Schiltz ont été expulsés vendredi et le Français Xavier Figarella doit être expulsé samedi, a précisé la police.

Les militants avaient été condamnés le 7 août à des peines allant de 670 euros, ou huit jours de prison, à plus de 4.500 euros, ou quatorze jours de prison. Le tribunal a également condamné l'ONG Sea Shepherd à une amende de plus de 10.000 euros.

Selon Sea Shepherd, 12 activistes ont déjà été condamnés aux îles Féroé depuis le début de l'année pour avoir tenté d'empêcher un grindadráp. Une soixantaine d'entre eux se trouve actuellement sur l'archipel.

Interrogées par l'AFP par courriel, les autorités féringiennes ont rappelé qu'elles ne "toléreraient pas la perturbation de la chasse aux globicéphales dans les îles Féroé, qui est une utilisation légale, entièrement régulée et durable d'une ressource naturelle abondante".

Les îles Féroé, peuplées de 50.000 habitants, sont une province autonome du royaume du Danemark située entre la mer de Norvège et l'Atlantique Nord.

cbw/tsz