NOUVELLES
14/08/2015 12:04 EDT | Actualisé 14/08/2015 12:04 EDT

Une étude a analysé toutes les collisions entre cyclistes et voitures à Montréal

Bloomberg via Getty Images
The Montreal logo is displayed on a bike lane sign in Montreal, Quebec, Canada, on Saturday, Nov. 5, 2011. Montreal is the largest city in the province of Quebec, the second-largest city in Canada and the seventh largest in North America. Photographer: Brent Lewin/Bloomberg via Getty Images

Une récente étude menée entre autres par Luis F. Miranda, professeur associé de génie civil à l'Université McGill, a déterminé certaines intersections particulièrement dangereuses pour les cyclistes à Montréal.

Selon Le Journal de Montréal, cette étude innove, étant la première à analyser toutes les routes et intersections de la métropole, un accomplissement rendu possible par l'utilisation des informations issues « de l’application Mon RésoVélo, des compteurs et des données d'Urgence-Santé ».

LIRE AUSSI : Ce camionneur en a assez des cyclistes qui ne font pas leurs « stops »

Entre autres constats, l'étude conclut que « que les cyclistes devraient être séparés des voitures » sur plus de rues et que de nouveaux feux de circulation priorisant les cyclistes et piétons devraient être installés, selon NRJ.

En analysant 8 500 collisions entre vélos et voitures entre 2003 et 2008, Miranda et ses collègues ont déterminé les intersections les plus dangereuses de la ville.

Mont-Royal et Parc : 28 accidents

Berri et Viger : 20 accidents

De la Commune et Mill : 14 accidents

De la Commune/Brennan et Prince : 13 accidents

Berri et Ontario : 11 accidents

Source : Le Journal de Montréal

Le dévoilement de cette étude survient alors que de plus en plus de gens discutent de la possibilité d'obliger les cyclistes à porter un casque pour améliorer leur sécurité.

AUSSI SUR LE HUFFPOST :

Galerie photo Vélo fantôme en mémoire de Mathilde Blais Voyez les images