NOUVELLES
14/08/2015 12:07 EDT | Actualisé 14/08/2016 01:12 EDT

Une médaillée turque aux mondiaux figure parmi les 28 cas de dopage

ANKARA, Turquie — La spécialiste turque du 10 000 mètres Elvan Abylegesse pourrait être obligée de remettre sa médaille d'argent des championnats du monde et des Jeux olympiques après avoir échoué un test positif aux stéroïdes à la suite d'une réanalyse de ses échantillons.

La Fédération d'athlétisme turque a révélé que Abeylegesse figurait parmi les 28 athlètes dont les échantillons de dopage sont revenus positifs à la suite d'analyses rétroactives des championnats du monde de 2005 et 2007.

La fédération a informé l'IAAF qu'elle avait demandé à l'Éthiopienne d'origine, âgée de 32 ans, de présenter sa défense au sujet des échantillons de 2007, lorsqu'elle avait remporté la médaille d'argent au 10 00 mèters à Osaka, au Japon.

L'IAFF a annoncé cette semaine que 28 athlètes avaient échoué des tests de dépistage aux drogues après les réanalyses d'anciens échantillons des mondiaux de 2005 et 2007. L'IAAF a dit qu'elle avait suspendu provisoirement des athlètes, qui n'ont pas été identifiés.

Un journal truc a révélé que l'échantillon de Abeylegesse était positif au stanozolol, un stéroïde.

The Associated Press