NOUVELLES
14/08/2015 09:52 EDT | Actualisé 14/08/2016 01:12 EDT

Sans tendance à l'ouverture, Wall Street reste prudente

Wall Street hésitait vendredi après l'ouverture, peu enthousiasmée par un chiffre sans grande surprise sur l'inflation américaine et toujours attentive à la situation chinoise: le Dow Jones prenait 0,07% mais le Nasdaq cédait 0,02%.

Vers 13H35 GMT, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average gagnait 11,53 points à 17.419,98 points et le Nasdaq, à dominante technologique, perdait 1,19 point à 5.032,37 points.

L'indice élargi S&P 500, très suivi par les investisseurs, avançait de 0,07%, soit 1,49 point, à 2.084,88 points.

Jeudi, la Bourse de New York avait déjà fini en ordre dispersé, restant peu animée malgré une nouvelle dévaluation du yuan en Chine et un chiffre plutôt favorable sur la consommation américaine: le Dow Jones avait pris 0,03% à 17.408,25 points mais le Nasdaq avait perdu 0,21% à 5.033,56 points.

Désormais, Wall Street baisse un peu "après un chiffre légèrement meilleur que prévu sur les prix à la production et face à une vague inquiétude au sujet des récentes mesures chinoises", ont résumé les experts de la maison de courtage Charles Schwab.

Même s'ils ont très légèrement dépassé les attentes des analystes, les prix à la production n'ont guère surpris avec une hausse minime de 0,2% en juillet.

Les analystes digèrent en outre une hausse plus forte qu'attendu de la production industrielle, également en juillet, et attendent un indice sur le moral des ménages en août.

En ce qui concerne la Chine, les autorités ont prévenu qu'elles maintiendraient "pendant des années" leur soutien au marché, la Bourse de Shanghaï s'effondrant depuis la fin juin, tandis que les marchés internationaux continuent à s'interroger sur les implications de trois dévaluations successives du yuan cette semaine.

Pour de nombreux analystes, ces dévaluations, que la banque centrale a interrompues vendredi par un très léger relèvement du cours de référence du yuan, ont pour but de favoriser les exportations chinoises et non seulement de libéraliser la monnaie comme l'affirme l'institution.

Le marché obligataire reculait légèrement, le rendement des bons du Trésor à dix ans montant à 2,213% contre 2,188% jeudi soir, et celui des bons à 30 ans à 2,874% contre 2,860% auparavant.

jdy/jld/sha