NOUVELLES
14/08/2015 16:44 EDT | Actualisé 14/08/2016 01:12 EDT

Lingwerth mène provisoirement en 2e ronde au Championnat de la PGA

SHEBOYGAN, Wis. — David Lingmerth a rebondi après avoir traversé une mauvaise période et a retraité au vestiaire provisoirement en tête du Championnat de la PGA après la deuxième ronde, vendredi.

Le Suédois a signé une carte de 70 (moins-2) pour se retrouver à moins-7 au cumulatif à l'occasion d'une journée humide à Whistling Straits. Il devra cependant se méfier car les Australiens Jason Day et Matt Jones, de même que l'Américain Russell Henley, l'ont rejoint en tête — sauf qu'il leur reste encore plusieurs trous à négocier.

Ce peloton s'est temporairement forgé une avance d'un coup devant les Américains Scott Piercy et Jordan Spieth, qui a complété la deuxième ronde en 67 coups. Spieth est donc de retour dans la course au titre. Il a toutefois estimé qu'il serait à trois ou quatre coups de la tête à l'issue de la ronde — en prenant pour acquis que la température demeurerait stable.

Lingmerth s'est hissé à moins-8 après six trous, mais il a négocié les trois suivants à plus-4. Son neuf de retour fut meilleur, et lorsqu'il a fait disparaître sa balle au fond de la coupe au 18e d'une distance de 35 pieds, il a enregistré son huitième oiselet de la ronde et a repris les commandes.

D'autre part, le Japonais Hiroshi Iwata s'est illustré sur le parcours du Wisconsin. Le vétéran âgé de 34 ans a joué 63, égalant ainsi la meilleure ronde de l'histoire d'un tournoi du Grand Chelem. C'était la 27e ronde de 63 dans l'histoire des tournois majeurs. La dernière avait été l'oeuvre de Jason Dufner au Championnat du circuit à Oak Hill en 2013.

Iwata a complété le neuf de retour en 29 coups, entamant le 11e avec un aigle, puis ajoutant cinq oiselets sur les sept derniers trous. Il pointe à moins-4 pour le tournoi.

Le golfeur du circuit japonais n'a pas été le seul à se faire remarquer vendredi. John Daly y est également parvenu — pas pour les bonnes raisons. Il a joué 10 au septième trou, une normale-3. Après avoir envoyé trois balles dans le lac Michigan, Daly a décidé que son bâton irait les rejoindre.  

Le Canadien Nick Taylor a signé une deuxième carte consécutive de 73, et en conséquence il n'a pu franchir le seuil de qualification pour les rondes du week-end. Son compatriote David Hearn est toujours sur le parcours, et ses chances de participer aux troisième et quatrième rondes semblent pour l'instant plutôt bonnes.

Eddie Pells, The Associated Press