NOUVELLES
13/08/2015 22:48 EDT | Actualisé 13/08/2016 01:12 EDT

Les Alouettes laissent filer une avance de 12 points et s'inclinent 15-12

MONTRÉAL — Alors qu'ils étaient désespérément à la recherche d'une victoire, Rakeem Cato et l'attaque des Alouettes de Montréal ont choisi un bien mauvais moment pour connaître leur pire soirée de la saison.

Les Eskimos d'Edmonton ont profité de leur toute dernière possession pour l'emporter 15-12 sur un placement de 28 verges de Grant Shaw, qui avait raté ses trois tentatives précédentes dans le match.

Tyler Elsworth a inscrit le seul touché des Alouettes (2-5), sur un retour d'échappé de 40 verges. Boris Bede a complété la marque avec des placements de 30 et 38 verges.

Kenny Stafford a répliqué pour les Eskimos (5-2) sur une passe de trois verges. La défense des Eskimos a réussi un touché de sûreté et  Shaw a inscrit les trois autres points sur deux placements ratés et un simple sur un dégagement.

Shaw, qui venait de réussir 11 placements d'affilée cette saison et 21 en tout — à un seul du record d'équipe — a raté sur des distances de 46, 32 et 42 verges. Mais la défense des Eskimos — la meilleure du circuit — a fait en sorte que ces trois erreurs d'exécution ne leur coûtent pas la victoire.

Cato et l'attaque des Alouettes n'ont fourni que 251 verges au total et les locaux ont ainsi subi une troisième défaite consécutive.

Pourtant, la formation de Tom Higgins s'était forgé une avance de 12-0 tôt dans la rencontre.

Les Alouettes, malgré l'absence dans la formation des vétérans John Bowman et Jerald Brown, ont profité de gros jeux de leur unité défensive pour s'inscrire à la marque en début de match. Sur la première série à l'attaque des Eskimos, Chip Cox a intercepté une passe de Matt Nicholls avant de la retourner sur 20 verges pour permettre à Bede de réussir son premier placement, sur 30 verges.

Sur la séquence suivante des Eskimos, Billy Parker a provoqué un échappé, qu'Elsworth a ramené sur 40 verges pour inscrire le premier majeur du match et porter la marque à 9-0, la transformation de Bede étant bloquée par la ligne des visiteurs.

Les Alouettes se forgeront une avance de 12-0 dans les premiers instants de la deuxième période, après que Rakeem Cato eut rejoint Alex Charette sur 53 verges, pavant la voie à un placement de 38 verges de Bede.

La défense des Eskimos — la meilleure du circuit — a permis aux visiteurs de demeurer dans le match. Après les trois sacs réussis aux dépens de Cato au premier quart, elle en a ajouté un autre au deuxième et stoppé les trois séries à l'attaque des Alouettes sans même accorder un premier jeu dans ce quart, leur permettant de rentrer au vestiaire avec un retard de cinq points seulement, à la suite du touché de Stafford.

Mais les Alouettes n'ont rien fait qui vaille en deuxième demie. La ligne à l'attaque a même permis aux joueurs des Eskimos de rejoindre Cato pas moins de huit fois au cours de ce duel ennuyeux, disputé devant 21 170 spectateurs bien silencieux quand le ballon botté par Shaw est passé au centre des poteaux.

Frédéric Daigle, La Presse Canadienne