NOUVELLES
13/08/2015 22:59 EDT | Actualisé 13/08/2016 01:12 EDT

LE MONDE EN BREF DU VENDREDI 14 AOUT

Voici le Monde en bref du vendredi 14 août à 03H00 GMT:

BAGDAD - Un camion piégé a explosé jeudi dans un marché du quartier chiite de Sadr City à Bagdad faisant au moins 54 morts et des dizaines de blessés, dans un attentat revendiqué par le groupe extrémiste sunnite Etat islamique (EI).

Il s'agit de l'un des attentats les plus sanglants de ces derniers mois dans la capitale irakienne.

ANKARA - Le Premier ministre islamo-conservateur turc Ahmet Davutoglu a annoncé l'échec des négociations avec l'opposition pour former un gouvernement de coalition, indiquant que des élections anticipées étaient "fort probables".

ISTANBUL - Un militaire a été tué par un engin explosif et sept rebelles du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) ont péri dans des heurts avec l'armée dans le sud-est de la Turquie.

ATHENES - Syriza, le parti de gauche radicale du Premier ministre grec Alexis Tsipras, était au bord de l'éclatement à quelques heures du vote crucial par le Parlement du troisième plan d'aide au pays, auquel une partie des députés de Syriza sont opposés.

TIANJIN (Chine) - Plus de 200 experts militaires des armes chimiques et nucléaires ont entamé leurs travaux après les deux gigantesques explosions, dont on ignorait toujours l'origine, qui ont fait au moins 50 morts et plus de 700 blessés à Tianjin, métropole portuaire de l'est de la Chine.

DUBAI - Le chef d'Al-Qaïda, Ayman Al-Zawahiri, a fait allégeance au nouveau leader des talibans, le mollah Akhtar Mansour, dans un message audio diffusé par des sites islamistes.

STOCKHOLM - Le fondateur de WikiLeaks Julian Assange a été libéré par le délai de prescription d'une des accusations d'agression sexuelle portées contre lui en Suède, mais reste loin d'être tiré d'affaire car il est toujours visé par une plainte pour viol.

NAYPYIDAW - Le chef du parti au pouvoir en Birmanie a été démis de ses fonctions après l'intervention du président birman et l'intrusion de la police au siège du parti, maintenant repris en main par les ex-militaires les plus intransigeants avant des d'élections cruciales.

ISLAMABAD - Un tribunal militaire antiterroriste pakistanais a condamné à la peine capitale six hommes impliqués dans le raid des talibans contre une école de Peshawar, qui avait fait plus de 150 morts en décembre.

YAOUNDE - Dix personnes, dont deux soldats camerounais, ont été tuées dans le nord du Cameroun lors d'une attaque des insurgés islamistes nigérians de Boko Haram.

KIEV - Kiev a accusé les séparatistes prorusses de "préparer un assaut" et d'avoir tué deux soldats en réalisant un "nombre record" de frappes contre les positions de l'armée ukrainienne depuis l'instauration de la trêve en février.

SAN (Mali) - Trois nouveaux suspects de l'attaque le 7 août d'un hôtel à Sévaré, dans le centre du Mali, ont été arrêtés, alors que le gouvernement avait évoqué sept arrestations après l'assaut.

BISSAU - La Guinée-Bissau a plongé dans une nouvelle crise politique après la dissolution par le président de la République, José Mario Vaz, du gouvernement du Premier ministre Domingos Simoes Pereira à la suite d'une mésentente au sommet de l'Etat.

CITE DU VATICAN - Près d'un demi-million de catholiques ont déjà signé une pétition pressant le pape de condamner les unions entre homosexuels car "contraires à la loi divine et naturelle" et d'interdire la communion aux divorcés remariés.

BAKOU - La militante azerbaïdjanaise des droits de l'homme Leyla Yunus a été condamnée à huit ans et demi de prison pour "escroquerie" et "fraude fiscale", a déclaré à l'AFP son avocat Ramiz Mamedov, dénonçant des accusations "absurdes".

NATIONS UNIES - L'épidémie d'Ebola qui a tué des milliers de personnes en Afrique occidentale et provoqué une catastrophe humanitaire et économique pourrait être vaincue d'ici la fin de l'année si les efforts déployés se poursuivent, selon la chef de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

PARIS - La totalité des ressources que la planète est en mesure de renouveler en un an aura été consommée jeudi, plaçant l'humanité dans une dette écologique d'ici au 31 décembre, un phénomène qui s'accélère.

burs-amd/jr