NOUVELLES
14/08/2015 06:03 EDT | Actualisé 14/08/2016 01:12 EDT

La police annonce deux arrestations après l'assassinat d'un quatrième blogueur au Bangladesh

Deux membres présumés d'un groupe islamiste interdit soupçonnés d'avoir participé à l'assassinat d'un blogueur athée ont été arrêtés, a annoncé vendredi la police.

Niloy Chakrabarti, qui écrivait sous le nom de plume Niloy Neel, a été tué le 8 août à coups de machette à son domicile de Dacca, le quatrième meurtre de cette nature depuis le début de l'année.

La police a expliqué qu'elle avait arrêté les deux hommes -Saad al-Nahin et Masum Ranar- jeudi soir et qu'ils avaient avoué leur appartenance au groupe islamiste Ansarullah Bangla Team (ABT), l'une des deux organisations qui a revendiqué l'assassinat.

Saad al-Nahin était déjà sous le coup d'une inculpation pour tentative de meurtre en 2013 sur la personne d'un autre blogueur athée, Asif Mohiuddin. Il était en liberté conditionnelle au moment de son arrestation.

La police a expliqué dans un communiqué qu'elle allait demander à la justice l'autorisation de les maintenir en garde à vue pendant 10 jours.

Il s'agissait du quatrième assassinat de blogueur depuis celui en février d'Avijit Roy, un ressortissant américain d'origine bangladaise.

Niloy Neel avait expliqué en mai sur Facebook qu'il était suivi par deux jeunes gens mais que la police avait refusé de prendre sa plainte, lui conseillant de quitter le pays.

La branche d'Al-Qaïda dans le sous-continent indien (AQIS), Ansar al-Islam, avait aussi revendiqué ce meurtre, prévenant qu'il y en aurait d'autres.

Les autorités sont accusées de ne pas en faire assez pour empêcher de telles attaques.

Le chef de la police nationale A.K.M. Shahidul Hoque a fait scandale cette semaine parmi la communauté des blogueurs en les prévenant qu'ils risquaient la prison s'ils mettaient en ligne des écrits jugés offensants, à la suite du dernier assassinat.

sj/cc/st/ev/ros