NOUVELLES
14/08/2015 13:29 EDT | Actualisé 14/08/2016 01:12 EDT

La croissance de l'économie de la zone euro recule légèrement

LONDRES — L'économie de la zone euro a traversé les troubles du deuxième trimestre — notamment l'escalade de la crise en Grèce — avec seulement un léger recul de la croissance, mais les disparités entre les 19 pays de la zone pourraient encore causer des problèmes.

La croissance économique a été de 0,3 pour cent pour la période de mars à juin sur une base trimestrielle, en léger recul par rapport à 0,4 pour cent dans les trois premiers mois de l'année, et la moitié de celle affichée aux États-Unis, a indiqué, vendredi, l'agence de statistiques de l'Union européenne.

Une augmentation de la croissance en Allemagne, largement attribuable aux solides exportations, a contribué à contrebalancer un ralentissement marqué en France. La deuxième économie en importance dans la zone euro a stagné alors que les investissements ont ralenti et que les dépenses des consommateurs ont été ternes.

Tandis que l'Allemagne a connu une croissance de 0,4 pour cent, par rapport à 0,3 pour cent au trimestre précédent, la France a affiché une croissance nulle après un bond marqué de 0,7 pour cent dans les trois premiers mois de l'année.

L'Italie, troisième économie en importance, a vu sa croissance ralentir à 0,2 pour cent, par rapport à 0,3 pour cent le trimestre précédent — un résultat bien insuffisant si le pays aspire à renverser les déclins sur plusieurs années.

Une grande surprise au deuxième trimestre a été le fait que la Grèce a vu son économie croître de 0,8 pour cent. Les données ont aussi montré que le pays n'est pas tombé en récession au premier trimestre.

The Associated Press