NOUVELLES
14/08/2015 09:50 EDT | Actualisé 14/08/2016 01:12 EDT

Grèce : Schäuble "confiant" dans le fait d'arriver à un accord vendredi

Le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble s'est dit confiant dans le fait que l'Eurogroupe allait aboutir vendredi à un accord sur le troisième programme d'aide à Athènes, au seuil d'une réunion sur le sujet à Bruxelles avec ses collègues de la zone euro.

"Je suis confiant dans le fait que nous allons aboutir à un résultat aujourd'hui", a déclaré le ministre allemand à son arrivée sur le lieu de cette réunion.

Les ministres des Finances de la zone euro devaient examiner l'accord conclu au niveau technique entre Athènes et ses créanciers (Commission européenne, Banque centrale européenne, Mécanisme européenne de stabilité et Fonds monétaire international) portant sur un troisième programme d'aide à la Grèce, d'un montant de quelque 85 milliards d'euros, en l'échange de profondes réformes dans le pays.

M. Schäuble a souligné que les préparatifs en vue de ce sommet "s'étaient bien passés", ajoutant que les ministres de l'Eurogroupe allaient examiner si les engagements pris par Athènes lors d'un précédent sommet mi-juillet avaient été tenus.

Réaffirmant la position du gouvernement allemand, M. Schäuble a redit vouloir s'assurer "qu'il y ait une participation du FMI".

"C'est pour nous une condition préalable", a-t-il ajouté, alors que l'institution de Washington traîne des pieds pour participer à un nouveau programme d'aide à la Grèce qui, s'il aboutit, serait le troisième depuis 2010 pour un pays dont l'économie s'est effondrée mais qui devra encore consentir de lourds sacrifices.

Le ministre allemand a également expliqué vouloir discuter avec le gouvernement grec des règles de recapitalisation des banques hellènes ainsi que du montant des différents versements dans le cadre de l'aide promise à Athènes.

"Si nous ne trouvions pas de solution aujourd'hui, nous devrions mettre en place un prêt relais, c'est clair (...) cela est déjà défini et préparé", a toutefois ajouté M. Schäuble.

bt/cel/ial/