NOUVELLES
14/08/2015 04:52 EDT | Actualisé 14/08/2016 01:12 EDT

Bledisloe Cup: l'Australie craint le réveil des All Blacks

Une semaine après avoir gagné le Four Nations, l'Australie espère réaliser un deuxième exploit pour s'adjuger la Bledisloe Cup samedi à Auckland, mais devra pour cela battre des All Blacks revanchards, lors du dernier match des deux équipes avant l'annonce des listes de 31 joueurs pour le Mondial.

"Ils vont essayer de nous démolir", a prévenu l'entraîneur des Wallabies Michael Cheika vendredi. "Ils ont été très clairs là-dessus. Ils n'ont pas arrêté de parler de physique."

Les champions du monde néo-zélandais, vainqueurs des douze dernières éditions de la Bledisloe Cup, ont été piqués au vif samedi dernier lors de leur défaite contre l'Australie en clôture du Four Nations (27-19).

"Il doit absolument y avoir une réponse, parce que sinon, nous allons terminer second, et nous n'aimons pas ça", a déclaré l'entraîneur des All Blacks, Steve Hansen.

La Nouvelle-Zélande a choisi d'opérer trois changements pour prendre sa revanche, contre six pour l'Australie.

L'entraîneur des Wallabies a notamment rappelé Quade Cooper pour tenter de s'imposer dans un Eden Park où ils n'ont plus gagné depuis 1986. Détesté des supporters de la Nouvelle-Zélande, son pays natal, l'ouvreur vedette peut s'attendre à un accueil hostile, aussi bien de la part du public d'Auckland que des joueurs, parmi lesquels son grand rival Richie McCaw.

"Nous devons mettre un maximum de pression sur lui. Nous devons faire en sorte qu'il vive la pire soirée possible", a annoncé McCaw.

Cooper, qui a été assuré par Cheika, tout comme son concurrent à l'ouverture Bernard Foley, d'aller au Mondial quelque soit le résultat du match de samedi, sera associé au sein d'une charnière inédite au demi de mêlé Nic White, étincelant lors de son entrée en jeu contre les All Blacks le week-end dernier.

La Bledisloe Cup oppose chaque année la Nouvelle-Zélande et l'Australie, qui participent également au Four Nations. Cette année, la compétition, qui existe depuis 1932, a été réduite à deux rencontres au lieu de trois en raison de la Coupe du monde en Angleterre (18 septembre-31 octobre).

Les équipes

Nouvelle-Zélande: B. Smith - Milner-Skudder, C. Smith, Nonu, Savea - (o) Carter, (m) A. Smith - McCaw (cap), Read, Vito - Whitelock, Retallick - O. Franks, Coles, Woodcock

Australie: Folau - Ashley-Cooper, Kuridrani, Toomua, Speight - (o) Cooper, (m) White - Hooper, Palu, Fardy - Horwill, Skelton - Kepu, Moore (cap), Sio

Remplaçants

Nouvelle-Zélande: Mealamu, Crockett, Laulala, Kaino, Cane, Perenara, Slade, Fekitoa

Australie: Polota-Nau, Slipper, Holmes, Mumm, Douglas, Pocock, Giteau, Beale

Arbitre: Nigel Owens (WAL)

cf/grk/sw/nga/mam