NOUVELLES
14/08/2015 12:28 EDT | Actualisé 14/08/2016 01:12 EDT

Bahreïn: des "émeutiers" attaquent une patrouille de police, pas de victime

Une patrouille de police bahreïnie a été attaquée vendredi dans un village chiite près de la capitale Manama, sans faire de victime, pendant des manifestations antigouvernementales, a indiqué le ministère de l'Intérieur sur Twitter.

"Une patrouille de police agressée par des émeutiers avec des cocktails Molotov alors qu'elle sécurisait une mosquée (du village) de Sanad", a tweeté le ministère tout en précisant que l'attaque n'avait pas fait de victime.

Selon des témoins, l'attaque est survenue alors que les autorités avaient déployé de nombreuses forces de sécurité après l'appel à manifester vendredi contre le gouvernement lancé par la "Collectif du 14 février", un groupe radical de jeunesse très présent sur les réseaux sociaux, à l'occasion de l'anniversaire de l'indépendance de Bahreïn en 1971.

Le royaume du Bahreïn, un allié stratégique des Etats-unis, est le théâtre régulier de troubles depuis la révolte de 2011, menée par des opposants issus de la majorité chiite qui réclament des réformes politiques à la dynastie sunnite dirigeante.

Les autorités bahreïnies accusent régulièrement l'Iran de soutenir cette agitation.

Jeudi, elles ont annoncé avoir arrêté cinq suspects "liés à l'Iran" pour un attentat ayant tué deux policiers le mois dernier dans un village proche de Manama.

bur/lyn/nbz/bpe