NOUVELLES
14/08/2015 11:24 EDT | Actualisé 14/08/2016 01:12 EDT

Après 54 ans, le drapeau américain flotte à nouveau à La Havane (AFP)

Pour la première fois depuis 1961, le drapeau américain a été hissé vendredi devant l'ambassade des Etats-unis à Cuba, au cours d'une cérémonie en présence du secrétaire d'Etat John Kerry qui appelé à l'instauration d'une "véritable démocratie" ainsi qu'à la levée de l'embargo.

La bannière étoilée a été hissée à 14H40 GMT, 54 ans après avoir été baissée, peu après l'arrivée au pouvoir des révolutionnaires dirigés par Fidel Castro, ont constaté des journalistes de l'AFP.

M. Kerry réalise vendredi une visite historique à Cuba, où il est le premier chef de la diplomatie des Etats-Unis à s'être rendu depuis 1945, marquant symboliquement le rapprochement entre ces deux ex-ennemis de la Guerre froide annoncé mi-décembre par les présidents américain Barack Obama et cubain Raul Castro.

Mais "les dirigeants à La Havane et les Cubains doivent savoir que les Etats-Unis seront toujours les champions des principes et des réformes démocratiques", a-t-il déclaré.

"Nous restons persuadés que le peuple de Cuba serait mieux servi par une véritable démocratie dans laquelle les gens sont libres de choisir leurs dirigeants", a ajouté le responsable américain.

M. Kerry a aussi pris soin de répéter l'opposition du gouvernement Obama au maintien de l'embargo imposé par les Etats-Unis à cette île communiste depuis 1962, mais rappelé que cette décision revenait au Congrès, où les Républicains, opposés à la suppression de cette mesure, sont majoritaires.

Dans l'avion qui l'emmenait à La Havane, M. Kerry avait confié à des journalistes que le rapprochement avec Cuba serait parsemé d'"accrocs", avant d'ajouter : "c'est un début".

nr-jhb/dc/hdz/bds