NOUVELLES
14/08/2015 12:07 EDT | Actualisé 14/08/2016 01:12 EDT

Aimia, exploitant d'Aeroplan, renverse sa perte mais voit ses revenus décliner

MONTRÉAL — L'exploitant d'Aeroplan et d'autres programmes de fidélisation pour les banques, les détaillants et d'autres entreprises a dit, vendredi, avoir abaissé certaines de ses projections pour 2015 en raison de conditions économiques difficiles au Canada et en Europe.

Aimia (TSX:AIM) a affirmé que la facturation brute dans le présent exercice serait moindre qu'anticipé et inférieur aux données de l'année précédente.

L'entreprise établie à Montréal avait évalué en février qu'elle aurait une facturation brute entre 2,56 milliards $ et 2,61 milliards $, mais elle a désormais révisé à la baisse tant le haut que le bas de cette fourchette par 100 millions $ à un niveau inférieur à celui de 2,57 milliards $ enregistré en 2014.

Aimia garde intactes d'autres portions de ses prévisions pour 2015, incluant les marges bénéficiaires ajustées, les flux de trésorerie et les dépenses en capitaux.

L'entreprise a dévoilé, vendredi, ses résultats du deuxième trimestre, faisant état d'un recul de 6,6 pour cent de sa facturation brute, à 605,3 millions $, et d'un déclin de ses revenus totaux de 3,3 pour cent, à 536,9 millions $.

Le bénéfice net a progressé à 32,6 millions $, ou 17 cents par action, par rapport à une perte affichée de 18,8 millions $, ou 14 cents par action, lors de la période correspondante de l'année précédente. Le résultat net ajusté par action ordinaire s'est aussi amélioré, à 54 cents, par rapport à 17 cents un an plus tôt.

La Presse Canadienne