NOUVELLES
13/08/2015 11:11 EDT | Actualisé 13/08/2016 01:12 EDT

Un Érythréen reconnaît le double meurtre à Ikea en Suède (avocat)

Un Érythréen de 36 ans a reconnu jeudi le double meurtre commis lundi dans un magasin Ikea à Västerås (Suède), a annoncé jeudi son avocat, Per-Ingvar Ekblad.

"L'homme reconnaît les deux meurtres", a écrit l'agence de presse TT, qui a interrogé l'avocat au palais de Justice de Västerås.

Retrouvé grièvement blessé sur les lieux des crimes, cet Érythréen n'est sorti du coma que jeudi, et reste hospitalisé.

La Justice a ordonné son incarcération. Il est poursuivi pour homicides volontaires.

Un autre Érythréen, âgé de 23 ans, qui avait été interpellé à un arrêt de bus très peu de temps après les faits et se trouvait en garde à vue depuis lundi a été relâché. Soupçonné pour complicité d'homicides volontaires, il nie toute implication depuis l'origine.

Le quotidien Aftonbladet avait affirmé mercredi que les images de vidéo-surveillance du magasin d'Ikea permettaient de comprendre les circonstances de l'attaque à l'arme blanche fatale à une femme de 55 ans et à son fils de 28 ans, des clients ordinaires.

On y voit l'Érythréen de 36 ans saisir deux couteaux au rayon accessoires de cuisine "quelques secondes avant le meurtre" et porter des coups mortels à ses deux victimes. Puis "l'attaque s'achève quand le meurtrier présumé se poignarde lui-même au ventre", selon Aftonbladet.

La Suède accueille une communauté de quelque 18.000 immigrés érythréens qui ont fui un régime autoritaire et la pauvreté. Elle devrait fortement croître dans les années à venir car, après les Syriens, les Érythréens sont les demandeurs d'asile les plus nombreux en Suède: plus de 4.200 d'entre eux ont déposé un dossier sur les sept premiers mois de 2015, après 11.500 en 2014.

hh-cbw/ial/