NOUVELLES
13/08/2015 12:59 EDT | Actualisé 14/08/2015 01:05 EDT

Énergie Est: l'Ontario craint qu'il y ait plus de risques que de bénéfices (VIDÉO)

TORONTO _ La Commission de l'énergie de l'Ontario affirme qu'il y a un déséquilibre entre les risques environnementaux et économiques du projet de pipeline Énergie Est et les bénéfices attendus.

La commission dit que ses principales préoccupations concernent la sécurité du pipeline et son impact sur les lacs, les rivières et l'eau potable dans l'éventualité d'un déversement de pétrole, et veut qu'il soit dévié loin des secteurs environnementaux sensibles.

Elle affirme que les résidents de l'Ontario sont aussi préoccupés par l'impact que l'oléoduc aura sur les réserves et le prix du gaz naturel lorsque le pipeline sera converti pour transporter du pétrole.

TransCanada Corp (TSX:TRP) planifie construire le pipeline à un coût estimé de 12 milliards $ afin d'acheminer le pétrole de l'Alberta à des ports maritimes du Québec et du Nouveau-Brunswick.

Pour les deux-tiers de trajet, TransCanada espère convertir un pipeline de gaz naturel existant en un qui serait adéquat pour le transport du pétrole et ensuite construire un nouvel oléoduc à travers le Québec et le Nouveau-Brunswick.

Le rapport de la commission de l'énergie formera la base de la position du gouvernement de l'Ontario lors des audiences de l'Office national de l'Énergie au sujet de ce projet d'oléoduc.

Il a fait suite à 15 mois de consultations auprès des gens qui vivent dans les communautés le long du trajet proposé en Ontario et recommande que TransCanada fasse participer les résidents lors de la construction et de l'exploitation du projet.

Galerie photo Comprendre les projets de pipelines Voyez les images