NOUVELLES
13/08/2015 13:04 EDT | Actualisé 13/08/2016 01:12 EDT

Oléoduc Trans Mountain: Kinder Morgan juge les conditions réalisables

VANCOUVER — Le président de Kinder Morgan Canada a affirmé que 145 conditions de principe touchant le projet d'expansion de son oléoduc Trans Mountain étaient exigeantes, mais réalisables.

Ian Anderson a tenu ces commentaires, jeudi, au lendemain de l'annonce des conditions par l'Office national de l'énergie (ONÉ) concernant le projet de 5,4 milliards $ de l'entreprise pour tripler la capacité de l'oléoduc entre Edmonton et Vancouver.

M. Anderson a affirmé que Kinder Morgan soumettrait ses commentaires à l'ONÉ, jeudi prochain, ajoutant que l'entreprise avait demandé à l'agence de préciser l'échéancier de certaines conditions et d'expliquer davantage certaines portions du processus d'approbation.

Des détracteurs affirment que les conditions font fi de leurs points de vue, alors que plus de 35 groupes et citoyens se sont déjà retirés du processus d'examen de l'ONÉ, le qualifiant de partial et inéquitable.

Les conditions de principe incluent des ordonnances requérant à Kinder Morgan de maintenir plus de 1 milliard $ en assurance-responsabilité et de détailler ses plans de protection des espèces menacées et de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

L'entreprise devrait aussi faire rapport sur ses discussions avec les Premières Nations tous les six mois, jusqu'à ce que les activités démarrent, puis annuellement pendant cinq ans.

La Presse Canadienne