NOUVELLES
13/08/2015 12:09 EDT | Actualisé 13/08/2016 01:12 EDT

La Suisse annule plusieurs sanctions contre l'Iran déjà suspendues

La Suisse a annulé à partir de jeudi plusieurs sanctions économiques contre l'Iran qui étaient déjà suspendues depuis janvier 2014 suite à l'accord sur le nucléaire iranien conclu le 14 juillet entre les grandes puissances et la république islamique.

Le Conseil fédéral (gouvernement) a pris la décision mercredi, précisant dans un communiqué que la grande majorité des mesures internationales frappant l'Iran, y compris les sanctions décrétées par le Conseil de sécurité de l'ONU, restent pour le moment en vigueur.

Le gouvernement a lèvé jeudi l'interdiction frappant les échanges de métaux précieux avec des organes publics iraniens. Les sanctions sont également levées sur le commerce de produits pétrochimiques, le transport de pétrole ainsi que les produits d'assurance et de réassurance qui y sont liés.

Le Conseil fédéral "se réserve la possibilité de réintroduire les mesures supprimées si la mise en oeuvre de l'accord venait à échouer", souligne le communiqué.

Le gouvernement suisse exprime par ces décisions "son soutien à la mise en oeuvre, déjà engagée, de l'accord sur le nucléaire et témoigne de son intéret pour l'approfondissement des relations bilatérales avec l'Iran".

La Suisse représente les intérets américains à Téhéran depuis la rupture des relations diplomatiques entre les deux pays en 1979.

pjt/nl/ial/