DIVERTISSEMENT
13/08/2015 12:32 EDT

Isabelle Richer sort du centre de réadaptation (PHOTO)

Facebook

Isabelle Richer a annoncé jeudi matin qu'elle quittait le centre de réadaptation où elle séjournait depuis trois semaines pour retourner chez elle.

À la suite d'un accident grave de vélo à Rougemont en juin dernier, Richer a également passé quatre semaines à l'hôpital pour traiter ses blessures, dont un traumatisme crânien.

C'est sur sa page Facebook que la journaliste de Radio-Canada a annoncé la nouvelle:

Chers amis Facebook, intimes ou virtuels,

Aujourd'hui, jeudi le 13 août marque une étape importante et significative dans le parcours qui me mènera à mon rétablissement complet.

J'ai mon congé du centre de réadaptation où je réside depuis un peu plus de trois semaines, après en avoir passé presque quatre à l'hôpital.

Si je prends la liberté de partager cette information avec vous tous, c'est que vous avez été extrêmement solidaires et nombreux à me témoigner votre soutien, à me transmettre vos encouragements, à faire preuve de tant de sollicitude et d'affection à mon endroit que j'ai envie de vous dire et besoin de vous dire que même si le chemin sera long, au moins j'avance !!

Je rentre chez moi. Tout n'est pas gagné pour autant. Je devrai poursuivre les traitements en clinique externe et tenir un calendrier serré de mes suivis à l'hôpital.

Mais je me réjouis! Je marche, je parle, j'ai toute ma tête, mon jugement, ma mémoire.

Pour traiter le traumatisme crânien, il n'existe pas beaucoup d'autres médicaments que le repos et le temps. Alors j'apprends la patience et je découvre les bienfaits du repos. Et je m'astreins à des séances d'orthophonie et de neuropsychologie qui me redonnent ma vivacité et me font regagner ma vitesse! Ces séances, combinées à la reprise de mes activités à la maison, me stimulent et préparent mon retour au travail.

Bien sûr, je dois faire de le physiothérapie pour retrouver l'amplitude et la souplesse dans mon bras gauche (fracturé), je dois porter un collet cervical pour encore 6 semaines en raison de mes fractures aux vertèbres cervicales, et j'éprouve encore un problème de vision qui est censé disparaître dans les prochains mois. Sinon, on pourra intervenir par la chirurgie.

Bref, le mot à retenir: patience.

Voilà pour le bulletin de santé.

Sachez que je garde le moral! Je suis merveilleusement entourée, mon amoureux est formidable, ma famille et mes amis aussi. Et vos messages bienveillants me touchent beaucoup.

À bientôt!

Et en route pour la dernière étape, celle qui me ramènera à mes activités normales. J'ai hâte!!!

Depuis l'accident dont elle a été victime, la journaliste a reçu de nombreux messages de soutien, que ce soit de la communauté ou de ses collègues:

Vous pouvez d'ailleurs avoir de ses nouvelles sur la page Facebook que la soeur d'Isabelle Richer a ouvert, Des nouvelles d'Isabelle.

Voir aussi:

Abonnez-vous à notre page HuffPost Québec Divertissement
Suivez-nous sur Twitter