NOUVELLES
13/08/2015 19:19 EDT | Actualisé 13/08/2016 01:12 EDT

Guatemala : le parlement refuse de lever l'immunité du président visé par une enquête pour corruption

Le parlement du Guatemala a refusé jeudi de lever l'immunité du président Otto Perez dans le cadre d'une enquête judiciaire sur une série de scandales de corruption qui a ébranlé son gouvernement.

Le président du parlement, le député Luis Rabbé, a indiqué aux journalistes que cette décision annulait la demande d'une commission parlementaire de lever l'immunité d'Otto Perez afin qu'il soit jugé pour son implication dans différents cas de corruption révélés depuis avril.

Mise au vote, la demande a obtenu 88 votes en faveur, 26 contre et 44 abstentions. Pour être approuvée, elle devait réunir au moins 105 voix des 158 députés.

Une commission d'investigation du parlement avait demandé la levée de l'immunité du président afin qu'il puisse comparaître devant la justice pour détournements de fonds révélés par les autorités et une commission de l'ONU contre l'impunité.

ec/mas/cd/tsc/jr