NOUVELLES
13/08/2015 08:58 EDT | Actualisé 13/08/2016 01:12 EDT

Burundi: nouveaux incidents nocturnes à Bujumbura, au moins trois tués

Au moins trois personnes ont été tuées dans la nuit de mercredi à jeudi au cours de nouvelles violences à Bujumbura, a-t-on appris de sources concordantes.

Un homme d'une trentaine d'années et son épouse ont été tués par des tirs d'armes automatiques dans le quartier populaire de Kamenge, place-forte du parti au pouvoir CNDD-FDD, dans le nord de la capitale, a indiqué la police.

Les victimes sont tombées dans une embuscade en rentrant à leur domicile après avoir passé la soirée dans un bar du quartier, selon des habitants. Le mari était un militant du CNDD-FDD, connu cependant pour avoir publiquement exprimé son opposition à un troisième mandat du président Pierre Nkurunziza. Le ou les assaillants ont pu prendre la fuite.

L'incident a eu lieu dans le même quartier où le général Adolphe Nshimirimana, homme fort de l'appareil sécuritaire, avait été tué le 2 août dans une attaque à la roquette. Il s'est déroulé à proximité d'un célèbre bar dont le général Nshimirimana était propriétaire, et servant de QG aux militants CNDD-FDD.

Ailleurs dans la ville, plusieurs explosions de grenades ont été entendues pendant la nuit, a-t-on constaté. Une autre personne a succombé à ses blessures après une attaque à la grenade contre son véhicule qui a été incendiée dans le quartier Kinindo, selon des proches.

str-hba/jhd