NOUVELLES
13/08/2015 02:54 EDT | Actualisé 13/08/2016 01:12 EDT

Au moins 33 morts dans l'explosion d'un camion piégé à Bagdad

Au moins 33 personnes ont été tuées jeudi dans l'explosion d'un camion piégé dans un quartier nord de Bagdad, selon des sources médicales et de sécurité irakiennes.

Il s'agit de l'une des attaques les plus meurtrières à viser la capitale irakienne ces derniers mois.

L'explosion s'est produite vers 6H00 locales (03H00 GMT) dans un marché de fruits et légumes à Sadr City, un grand quartier chiite à forte densité. Elle a fait également au moins 74 blessés, selon les sources médicales et de sécurité.

L'explosion a dévasté le marché, tuant également des chevaux qui tiraient des carrioles chargées de fruits et légumes, selon un photographe de l'AFP.

Des ambulanciers ramassaient des restes humains et des fruits et légumes étaient éparpillés un peu partout dans le marché, tandis que des véhicules étaient en feu, selon la même source.

L'attentat n'a pas immédiatement été revendiqué mais ce mode opératoire est fréquemment utilisé par le groupe jihadiste Etat islamique (EI), qui occupe de vastes pans de territoire irakien à l'ouest et au nord de Bagdad.

Cette organisation extrémiste sunnite vise souvent les chiites, qu'elle considère comme hérétiques.

L'EI avait revendiqué en juillet un attentat suicide dans un marché qui avait fait au moins 120 morts et une centaine de blessés à Khan Bani Saad, une ville majoritairement chiite située à 20 km au nord de Bagdad.

Et lundi, au moins 33 personnes ont été tuées et des dizaines blessées dans trois attaques, dont deux attentats suicide à la voiture piégée, dans la province de Diyala dans le nord-est de l'Irak, revendiquées par l'EI.

kam/wd/mm/hj/vl