NOUVELLES
12/08/2015 06:28 EDT | Actualisé 12/08/2015 06:30 EDT

Essai routier Hyundai Accent 2015: attention au prix (PHOTOS)

Courtoisie

Ce n’est pas un secret, les Canadiens et plus particulièrement les Québécois adorent les petites voitures économiques et abordables. C’est pourquoi nous avons beaucoup de choix dans le segment des véhicules sous-compacts où la majorité des constructeurs sont présents. Certains manufacturiers, comme Nissan et Chevrolet, offrent même deux modèles si l'on considère que la Spark et la Sonic, et la Micra et la Versa Note, évoluent dans le même segment.

Mais malgré les efforts notables des constructeurs japonais et américains, c’est le manufacturier coréen Hyundai qui domine la catégorie avec sa Hyundai Accent, dévoilée sous sa forme actuelle il y a quatre ans.

LIRE AUSSI

Kia et Hyundai veulent plus de voitures électriques

Plus de 23 000 Hyundai Accent ont trouvé preneur l’an dernier, soit presque neuf mille unités de plus que sa plus proche rivale, la Kia Rio. Viennent ensuite dans l’ordre la Honda Fit, la Ford Fiesta, la Toyota Yaris et la Nissan Micra. Cette dernière a depuis saisi la deuxième position lors des six premiers mois de 2015, mais l’Accent domine toujours, et de loin. C’est impressionnant pour un modèle qui se fait vieux dans un segment où il y a plusieurs nouveautés.

Cela dit, l’on n'a pas l’impression que la Hyundai Accent 2015 est un modèle qui a été introduit en 2011. Premièrement, sa silhouette demeure élégante et contemporaine. Évidemment, l’on ne s’attend pas à faire tourner les têtes au volant d’une sous-compacte, mais il n’en demeure pas moins que l’Accent est belle à regarder.

Ma copine a adoré la teinte jaune « tournesol » située à l’opposé complètement de la discrétion de notre modèle d’essai, tandis que moi je trouve personnellement qu’aucune voiture ne devrait être jaune, même pas une Lamborghini. Mais bref, la couleur ne fait pas le moine et Hyundai offre huit autres couleurs pour les acheteurs plates comme moi.

Pour en revenir à des éléments plus concrets, la Hyundai Accent est propulsée par un moteur quatre-cylindres de 1,6 litre développant 138 chevaux et 123 lb-pi de couple. Comparativement aux moteurs que nous retrouvons dans d’autres modèles du segment, celui de l’Accent est de loin le plus puissant. Il développe 29 chevaux de plus que celui de la Micra, huit de plus que la nouvelle Fit, et 18 de plus que le 1,6 litre de la Ford Fiesta. Seule la Kia Rio avec qui l’Accent partage sa motorisation offre autant de puissance sous le pied droit.

Cela ne fait pas de l’Accent un modèle nécessairement rapide, et je dois avouer que la différence au niveau des accélérations et des dépassements n’est pas aussi notable sur la route entre les différents moteurs qu’elle l’est sur papier. En contrepartie, l’Accent est certainement l’une des sous-compactes les plus vives et réactives sur la route. Appuyez sur la pédale droite et vous savez qu’il se passe quelque chose alors que la voiture réagit de façon réconfortante.

La puissance est envoyée aux roues avant de série par l’entremise d’une boîte manuelle à six rapports tandis qu’une automatique à six rapports est offerte en option. Cette dernière équipait notre modèle d’essai et s’avère assez souple dans son fonctionnement tout en aidant à améliorer le silence à l’intérieur de l’habitacle à vitesse de croisière. Comme toutes les autres sous-compactes, les accélérations sont bruyantes, mais le niveau sonore de l’Accent au moment d’exploiter la puissance semblait un tantinet plus élevé que la moyenne.

Quant à la consommation de carburant, Hyundai avance une moyenne de 7,7 litres aux 100 kilomètres (avec la boîte de transmission automatique) tandis que notre moyenne se situait à 8,1 litres aux 100 kilomètres.

En termes de confort, l’Accent peut soutenir la comparaison avec ses rivales. Les sièges sont bien rembourrés et leur soutien est correct, encore une fois si l’on compare à ses compétiteurs directs. Si vous comparez à une voiture compacte ou intermédiaire, il est évident que l’Accent manque de tout.

La console centrale est facile à comprendre et utiliser au quotidien, et la visibilité est adéquate, à l'exception peut-être de l’arrière où il est difficile de repérer la voiture derrière soi en manœuvre de stationnement.

En termes d’espace, l’Accent offre un bon dégagement pour la tête et les passagers à l’avant seront tout à fait confortables. Les places arrière sont à réserver aux enfants. Pour ce qui est du coffre, il est évidemment plus imposant dans la version à hayon que le modèle berline également offert dans la gamme Accent.

Avec le modèle à hayon, l’on obtient un volume de chargement de 600 litres, soit 211 litres de plus que la berline qui elle aussi s’avère relativement polyvalente pour un véhicule de cette catégorie. Cela dit, il y a seulement 350 $ de différence entre l’Accent à hayon et la berline, alors pourquoi ne pas profiter de l’espace de chargement supplémentaire?

Offerte à partir de 13 599 $, l’Accent n’offre pas beaucoup dans sa version de base « L », mais l’on peut tout de même compter sur le système de contrôle de la stabilité et de la traction et les portes à verrouillage électronique. Il y a également des rideaux latéraux en plus des coussins gonflables avant.

Le modèle LE (15 999 $) ajoute la climatisation et le démarreur à distance tandis que la version GL (17 499 $) offre en plus les sièges chauffants, le volant télescopique, les fenêtres électriques, le système Bluetooth et le régulateur de vitesse.

Notre modèle d’essai, la version SE, ajoute les jantes de 16 pouces ainsi que les phares antibrouillard et le toit ouvrant, notamment, tout cela pour 18 499 $. Finalement, il y a le modèle GLS qui offre surtout la climatisation automatique et les phares avant agrémentés de diodes électroluminescentes en plus. Pour une Hyundai Accent GLS à hayon avec une boîte automatique, le prix se situe à 19 549 $.

Il est important de mentionner que les prix indiqués précédemment sont avant rabais, des rabais qui s’avèrent substantiels à l’heure actuelle. Cela dit, l’Accent est tout de même dispendieuse et ses versions les mieux équipées sont offertes au même prix que les versions de milieu de gamme de certaines voitures compactes.

Voilà son principal défaut, quoique cela ne semble pas avoir empêché l’Accent d’être très populaire. Il faut donc croire que les rabais combinés à une conduite équilibrée, un moteur puissant et un habitacle spacieux ont réussi à séduire bien des acheteurs.

Galerie photo Hyundai Accent 2015 Voyez les images