POLITIQUE
11/08/2015 11:16 EDT

L'entrepreneur Charles Mordret, candidat du Bloc québécois à Québec

Sezgi Olgaç

Le candidat bloquiste Charles Mordret compte mener une campagne « originale » à son image, afin de reconquérir la circonscription de Québec, qui avait été emportée par la vague orange.

Son équipe n’a pas donné davantage de détails sur les activités qui seront mises de l’avant par l’entrepreneur, revenu au pays après plusieurs années d’exil. Mais elles seront à l’image du « créatif » qui a fait sa marque dans le secteur culturel.

Mordret, qui a vécu en Turquie et au Portugal, a répondu à l’appel de Jean-Martin Aussant qui annonçait la fin des exils aux funérailles de l’ancien premier ministre Jacques Parizeau.

Mais le retour de Gilles Duceppe a été le « déclic ultime » afin qu’il se lance en politique. « On fait une équipe du tonnerre pour l’indépendance », commente le candidat originaire de Cap-Rouge.

Simon Domingue, le président de l’exécutif local du parti qui était candidat à l’investiture, s’est finalement rallié à Charles Mordret. Il en a fait l’annonce lundi après-midi sur sa page Facebook.

Quant à l’éditeur Michel Brûlé, il ne se tentera pas sa chance pour le Bloc québécois à Québec, ni ailleurs, a révélé le Journal de Québec.

Ses priorités

Lundi, Charles Mordret assimilait les dossiers relatifs à la circonscription dans laquelle il fera campagne. Lorsque le Huffington Post Québec l’a contacté, mardi, il s’était dressé une liste de priorités.

À son avis, les dossiers fondamentaux sont la santé publique, la sécurité environnementale et le patrimoine du pont de Québec. Sur ce dernier point, il est catégorique : le CN a des « privilèges » dans la province et doit prendre ses responsabilités.

Déformation professionnelle oblige, il veut agir comme le « promoteur » et le « porte-voix » des créateurs de la région à l’étranger afin de faire connaître le talent local hors frontières.

Il déplore également les normes insuffisantes pour le transport des matières dangereuses, qui mènent à des tragédies comme celle de Lac-Mégantic.

Solidarité sur Grande-Allée

Le chef du Bloc québécois Gilles Duceppe sera de passage à Québec, mardi, afin de présenter la candidature de Charles Mordret. Il en profitera aussi pour tenir une conférence de presse en compagnie des commerçants de Grande-Allée.

Ceux-ci s’étaient plaints de la présence des pancartes électorales en pleine saison touristique. Le NPD s’était empressé d’installer ses affiches dès le déclenchement de la campagne.

Le Bloc québécois et le Parti libéral du Canada ont décidé de ne pas afficher leurs couleurs sur Grande-Allée.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Élections fédérales 2015: candidats vedettes au Québec Voyez les images